Chauffage au gaz : il ne sera plus installé dans les logements neufs dès 2021

Les ministres de la Transition écologique et du Logement vont annoncer mardi les principales orientations de la réglementation environnementale 2020 et notamment la fin de l’installation du chauffage au gaz dans les bâtiments neufs.

budget chauffage

La réglementation environnementale 2020 (RE 2020) « marquera une rupture majeure : la disparition progressive des logements neufs chauffés au gaz », a d’ores et déjà précisé le ministre de la Transition écologique. Ces dires devraient être confirmés lors de la conférence de presse sur le sujet, tenue mardi par la ministre Barbara Pompili et celle du Logement Emmanuelle Wargon.

À partir de l’été 2021, les logements individuels, bureaux et bâtiments d’enseignements neufs ne pourront plus être équipés d’une chaudière gaz. En ce qui concerne les logements collectifs, cette réglementation s’appliquera en 2024, selon Emmanuelle Wargon, interviewée par le journal Les Echos.

Faites appel à un comparateur de gaz afin de comparer les fournisseurs et souscrire au contrat de gaz le plus avantageux !

Vers « le retour du chauffage électrique obligatoire » ?

Pour rappel, 21% des maisons neuves et 75% des logements collectifs sont aujourd’hui équipés d’un chauffage au gaz. L’objectif de cette mesure est de réduire drastiquement les émissions des bâtiments « qui représentent un quart des émissions nationales de gaz à effet de serre », ajoute le ministère de la Transition écologique.

En conséquence, le directeur général de GRTgaz a exprimé ses craintes sur « le retour du chauffage électrique obligatoire ». L’entourage d’Emmanuelle Wargon a répondu vouloir « éviter d’entraîner un retour massif du radiateur électrique car, s’il est peu coûteux à installer, ce mode de chauffage est cher à l’usage et pèse plus fortement sur le réseau électrique au plus fort de l’hiver ».