Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Énergie nucléaire : construction de nouveaux réacteurs en France

C’est désormais acté : de nouveaux réacteurs nucléaires verront le jour en France ces prochaines années. Le président de la République Emmanuel Macron l’a annoncé lors de son allocution du 9 novembre au journal télévisé. Il souhaite développer l’énergie nucléaire afin d’assurer un futur plus économique aux Français.

Énergie nucléaire construction de nouveaux réacteurs en France

Alors que le débat sur le nucléaire fait rage au sein des différents partis politiques et divise la population — 52 % des Français seraient favorables au nucléaire selon un récent sondage Elabe —, le président de la République a finalement fait le choix de continuer de développer l’énergie nucléaire, tout en gardant un pied dans les énergies renouvelables.

Pour garantir l’indépendance énergétique de la France, pour garantir l’approvisionnement électrique de notre pays et atteindre nos objectifs, en particulier la neutralité carbone en 2050, nous allons pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays et continuer de développer des énergies renouvelables.

Emmanuel Macron

Ces nouveaux réacteurs EPR (réacteur pressurisé européen) devraient prendre en charge la plus grosse partie de la demande en électricité sur le territoire. Leur construction est censée être plus simple et moins onéreuse que les anciens — on parle d’un coût situé entre 46 et 50 milliards d’euros.

Les objectifs : économies, indépendance énergétique et neutralité carbone

Le gestionnaire national du Réseau de transport d’électricité RTE avait présenté fin octobre au gouvernement une série de 6 scénarios décrivant notre futur énergétique. Chacun d’entre eux avait pour objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

La récente flambée des prix de l’énergie a très certainement pesé dans la réflexion du gouvernement, qui s’est finalement prononcé en faveur du mix énergétique. Il est cependant important de noter qu’aucune précision n’a été apportée à ce vaste projet. Nous ne connaissons pour le moment ni le nombre de nouveaux réacteurs, ni la date de début de chantier, ni les mesures envisagées pour développer les énergies renouvelables.

Bon à savoir : à ce jour, la majeure partie de l’électricité consommée en France provient des 18 centrales nucléaires exploitées (56 réacteurs au total).

Notons que mi-octobre, le chef de l’État avait déjà annoncé son intention d’investir dans la production d’énergie nucléaire sur le territoire français, investissement qu’il estimait indispensable pour « continuer de payer notre énergie à des tarifs raisonnables ». Ainsi, cette mesure devrait, à long terme, contribuer à faire baisser la facture d’électricité des Français.

La nouvelle est toutefois très loin de faire l’unanimité. Le député écologiste Matthieu Orphelin estime par exemple qu’un débat national est nécessaire sur un sujet d’une telle ampleur. Nul doute que la campagne présidentielle fera du nucléaire son cheval de bataille.