Les différents types d’électricité

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

Pour produire de l’électricité, on distingue deux types de sources : les sources d’énergies fossiles et les sources renouvelables. Chacune présente des spécificités propres, et des avantages et des inconvénients. Tour d’horizon des différents types d’électricité existants.

L’électricité d’origine fossile

On parle d’électricité fossile pour toute énergie stockée dans les sous-sols terrestres, sous forme d’hydrocarbures. Les énergies fossiles proviennent d’une lente décomposition d’éléments vivants, qui date de plusieurs millions d’années. Elles ne sont pas renouvelables et sont donc appelées à s’épuiser un jour.

On distingue 3 grands types d’énergie fossiles : Le fioul ;

  • Le charbon ;
  • Le nucléaire.
Astuce Malynx !

Peu importe le type d’énergie utilisé, faites appel à un comparateur de fournisseurs d’électricité et souscrivez au moins cher !

Avantages et inconvénients de l’électricité fossile

  • Production massive et rapide ;
  • Production peu chère ;
  • Non renouvelable ;
  • Non écologique.

L’électricité au fioul

Le fioul, également appelé mazout, est une énergie dérivée du pétrole, qui provient de la décomposition de matière organiques. Il peut être utilisé à des fins domestiques (chauffage) ou comme combustible, pour produire de l’électricité dans les centrales thermiques.

Il s’agit d’une énergie puissante : 1 litre permet de générer jusqu’à 10 kWh. Mais le fioul est aussi un fort polluant, gros producteur de gaz à effet de serre. Les réserves de fioul mondiales ne sont par ailleurs pas infinies et s’amenuisent peu à peu.

L’électricité au charbon

Peu coûteuse et facile à produire, l’électricité charbon est aujourd’hui encore l’une des plus produites au monde. En France, elle demeure toutefois peu utilisée, bien moins que le nucléaire.

Pour produire de l’électricité, le charbon est utilisé comme combustible dans une chaudière. La chaleur qu’il génère transforme l’eau en vapeur et c’est cette vapeur qui fait tourner une turbine et qui produit de l’électricité. Tout comme le fioul, le charbon produit beaucoup de CO2 en brûlant et est donc très polluant.

L’électricité nucléaire

L’électricité nucléaire est produite à partir d’uranium, un combustible dont le minerai se trouve dans les sous-sols de la terre. C’est la chaleur provoquée par la fission des atomes d’uranium qui permet de produire de l’électricité dans les centrales. L’électricité nucléaire a assuré à la France une quasi-indépendance énergétique depuis les années 70. Elle produit peu de CO2 mais est problématique du fait de la question du stockage des déchets radioactif qu’elle produit. La maintenance des centrales nucléaires demande également beaucoup d’investissements.

L’électricité d’origine renouvelable

On parle d’électricité renouvelable, d’électricité verte d’énergie propre – les trois sont synonymes – pour toute électricité (ou tout gaz) produite à partir de sources naturelles. L’électricité renouvelable s’oppose ainsi à l’énergie fossile, car elle provient de sources issues de la nature, qui se renouvellent en permanence. L’électricité renouvelable produit par ailleurs très peu voire pas de déchets et a un impact très faible sur l’environnement.

On distingue 5 grands types d’énergies renouvelables :

  • L’électricité solaire ;
  • L’électricité éolienne ;
  • L’électricité hydraulique ;
  • L’électricité géothermique ;
  • L’électricité biomasse.

Avantages et inconvénients de l’électricité fossile

  • Inépuisable ;
  • Permet d’être indépendant énergétiquement parlant ;
  • Plus coûteuse ;
  • Production parfois dépendante de la météo (ensoleillement, vent…).

L’électricité solaire

L’électricité solaire permet de créer de l’électricité à partir du soleil, de ses rayons et de sa chaleur. Des installations sont toutefois nécessaires. Les rayons du soleil sont capables de générer de l’énergie via des panneaux solaires et la chaleur du soleil peut faire de même via des panneaux thermiques. L’électricité solaire se développe de plus en plus en France.

L’électricité éolienne

L’électricité éolienne est produite à partir du vent. Les éoliennes créent de l’électricité via une turbine qui tourne dès que le vent souffle. Aujourd’hui, il est également possible de stocker l’énergie éolienne produite pour l’utiliser lorsqu’il n’y a pas de vent ou pas assez et que l’éolienne ne fonctionne pas. Il existe aussi bien des éoliennes sur terre que sur mer.

L’électricité hydraulique

La production d’électricité hydraulique repose sur la force des cours d’eau et des marées et exploite la force de l’eau en mouvement (chutes d’eau, vagues, courants marins…). Il s’agit d’une énergie renouvelable très économique et qui ne produit pas de gaz à effet de serre.

L’électricité géothermique

L’électricité géothermique provient de l’extraction de chaleur contenue naturellement dans les sols terrestres. Cette chaleur est ensuite réutilisée pour produire de l’électricité ou pour chauffer des bâtiments.

L’électricité biomasse

La biomasse est obtenue par la transformation de matières organiques animales ou végétales, (comme le bois, les déchets agricoles, toutes sortes de végétaux…) en électricité ou en chaleur. L’électricité biomasse peut être créée grâce à des procédés thermiques (pyrolyse, combustion, gazéification) ou des procédés biochimiques tels que la méthanisation. La biomasse ne représente encore qu’une faible part de la production électrique française.

Cet article vous a-t-il été utile ?