Factures d’électricité et de gaz : l’UFC-Que Choisir repart en croisade contre les taxes

L’association UFC-Que Choisir a lancé dimanche une pétition pour dire « halte à l’escalade fiscale » qui toucherait les Français sur leurs factures d’énergie, par l’intermédiaire notamment de la TVA sur les taxes.

hausse tarifs

« L’UFC-Que Choisir dénonce de nouveau l’aberration de la TVA sur les taxes énergétiques », a exprimé l’association de défense des consommateurs dans un communiqué publié lundi, alors qu’elle avait demandé sa suppression il y a environ 2 ans. Elles représenteraient environ 57€ sur une facture pour un ménage chauffé à l’électricité et 48€ pour un foyer avec un chauffage au gaz.

C’est la raison pour laquelle une pétition a été lancée dimanche afin de dire « halte à l’escalade fiscale » sur les factures d’énergie. « Au total, c’est plus de 1,4 milliard d’euros que l’Etat ponctionne chaque année au titre de la TVA, s’appliquant sur les taxes, dont 1 milliard d’euros sur la seule électricité », précise l’association.

Comprendre les taxes d’électricité en France
Lire l'article

La TVA appliquée aux autres taxes

La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) s’applique à certaines taxes et contributions, ce qui représente environ un tiers de la facture pour les Français. À titre d’exemple, sur les prix de l’électricité, une TVA de 20% vient gonfler le montant de la Contribution au service public de l’électricité (CSPE) mais aussi celui des taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE).

L’UFC-Que Choisir demande donc « aux parlementaires, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2022, de mettre fin à l’aberration fiscale que constitue l’assujettissement à la TVA des taxes et contributions, afin de rendre aux consommateurs du pouvoir d’achat, notamment dans un contexte d’explosion des factures d’électricité ».