Prix de l’électricité : vers une hausse de 10 % en 2022 ?

La flambée des prix de l’énergie n’en finit plus. La forte demande à l’échelle mondiale a pour conséquence une hausse des prix de l’électricité depuis des mois maintenant. Et malheureusement, celle-ci n’est pas près de s’arrêter puisqu’une hausse des tarifs réglementés vente (TRV) de l’ordre de 10 % (contre 6 % attendus) est à prévoir pour début 2022, au grand dam de millions de Français… 

Prix électricité augmentation 10 %

Les prix sur le marché de gros s’emballent 

C’est UFC-Que choisir qui, selon ses calculs, prévoit une augmentation des tarifs réglementés de vente de l’électricité pouvant atteindre les 10 %. Bien que rien ne soit encore acté, ce scénario est probable, tant les prix de l’énergie ne font que croître. 

L’association s’est appuyée sur la méthodologie officielle de calcul du tarif réglementé de vente. L’évolution du TRV se fera à l’aune du « degré d’exposition du TRVE aux prix sur les marchés de gros, et le niveau de ces prix sur les marchés de gros d’ici à la fin de l’année ». On évoque une somme record à plus de 100 euros le MWh !

À noter que l’évolution des prix du TRV (desquels EDF dépend) aura une influence directe sur les prix proposés par les fournisseurs alternatifs que sont par exemple TotalEnergies ou Eni.

Un approvisionnement de l’électricité plus important sur le marché de gros de la part des fournisseurs fera, plus concrètement, augmenter les prix de nos factures. L’association estime qu’une « augmentation moyenne de 150 € sur la facture annuelle d’électricité d’un ménage l’utilisant pour le chauffage » est à prévoir, bien plus que les 100 euros d’aide de chèque énergie promis par le gouvernement d’ici à décembre 2021.

Des prix de l’électricité en constante hausse

Au delà de la teneur de cette évolution, c’est le caractère répétitif de celle-ci qui irrite de nombreux consommateurs qui se demandent jusqu’où ira cette hausse. En effet, les tarifs de l’électricité ont augmenté de plus de 60 % depuis 2007 et l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, selon UFC-Que choisir.

Et pour ne rien arranger, le prix du gaz explose également depuis la reprise économique, partout dans le monde. La forte demande s’est traduite par une augmentation des TRV d’Engie de 10 % en juillet, de 5 % en août et de 8,7 % en septembre.

Dans sa dernière décision, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) relevait une augmentation des prix du gaz de 15,8 % depuis janvier 2019 et de 16,7 % depuis janvier 2015. Des chiffres qui ne présagent rien de bon pour les mois à venir, dans un contexte de hausse des prix généralisée et à l’approche d’une saison automnale durant laquelle les températures vont commencer à diminuer…