Pourquoi ma facture d’énergie est énorme ?


Vous avez déjà eu la mauvaise surprise de recevoir une facture d’énergie énorme, alors que vous pensiez être à jour de vos paiements ? Une facture d’électricité anormalement élevée peut avoir plusieurs causes. Parmi elles, la régularisation de vos consommations. On vous explique ce phénomène, et on vous donne des conseils pour éviter de vous retrouver avec un gros trou dans votre budget.

Pourquoi ai-je reçu une facture d’énergie énorme alors que j’ai payé tous les mois ?

En ces temps troublés de crise de l’énergie, les factures d’électricité et de gaz des Français explosent. Mais certains consommateurs s’aperçoivent de cette flambée au moment de la régularisation… ce qui est en fait trop tard.

On s’explique : au moment de souscrire votre contrat d’électricité ou de gaz, le fournisseur vous donne la possibilité de choisir entre deux modes de facturation : la mensualisation ou la facturation bimestrielle.

En choisissant la mensualisation, vous étalez le règlement de vos paiements sur 11 mois. Pendant ce laps de temps, vous payez un montant identique chaque mois à votre fournisseur. 

Ce montant correspond au prix de votre abonnement d’électricité ou de gaz, auquel s’ajoute une estimation de votre consommation. Cette estimation est réalisée soit à partir des consommations moyennes de votre profil de client, soit à partir de l’historique de votre propre consommation de l’année précédente.

Mais vous le comprenez, ce prélèvement mensuel ne reflète pas la réalité de votre consommation. Alors pour vous faire payer le prix qui correspond exactement à l’énergie que vous avez utilisée, votre fournisseur d’électricité vous envoie une facture de régularisation le 12ème mois de votre abonnement. Et parfois, la note est carrément salée.

La facture de régularisation, une surprise qui fait mal au porte-monnaie

une femme est choquée devant une facture

La régularisation consiste à calculer la différence entre l’estimation de votre consommation qui vous a été prélevée, et votre consommation réelle des 11 derniers mois.

Résultat : si vous avez consommé plus que l’estimation initiale, vous devrez payer un supplément au fournisseur d’électricité. Et pour peu que les prix du kWh se soient envolés dans l’année, vous êtes bon pour casser votre tirelire…

Par contre, si vous avez consommé moins que l’estimation initiale, vous serez remboursé du trop-perçu. Ce cas de figure est à votre avantage, mais il reste hélas très rare.

Les avantages et les inconvénients de la mensualisation

Ce mode de facturation vous permet de payer un montant lissé sur l’année, sans hausse particulière pendant les mois à forte consommation énergétique (en hiver principalement). C’est plus facile à budgéter, et plus simple à régler.

En revanche, le risque est de consommer sans faire attention, et de se retrouver avec une énorme facture de régularisation à payer.

Vous préférez éviter les mauvaises surprises ? Vous pouvez contacter votre fournisseur pour changer de mode de facturation, et passer au règlement bimestriel.

La facturation bimestrielle : un paiement au plus proche de vos consommations, sans mauvaise surprise

En choisissant la facturation bimestrielle, vous recevez vos factures d’électricité ou de gaz tous les 2 mois, soit 6 factures par an. Elles sont établies à partir de votre consommation réelle, sur la base de votre consommation relevée sur votre compteur (par un technicien, par vous-même, ou de façon automatique si vous êtes équipé d’un compteur communicant Linky).

Les avantages et les inconvénients de la facture bimestrielle

Avec ce mode de facturation, vous payez ce que vous consommez, sans facture de régularisation. Pas de risque de mauvaise surprise annuelle, donc !

En revanche, votre facture sera forcément plus élevée en hiver qu’en été. En effet, pendant la saison froide, on allume le chauffage, on s’éclaire davantage… et donc on consomme plus.

Par ailleurs, le montant de vos factures étant variable, vous ne pouvez pas prévoir exactement votre budget. Ce mode de facturation exige donc une maîtrise budgétaire plus importante que la mensualisation.

Comment éviter d’avoir une facture d’énergie énorme ?

Bien sûr, la hausse du prix de l’électricité est souvent la cause directe d’une augmentation de votre facture. Le tout, c’est de prendre conscience de cette hausse avant qu’il ne soit trop tard. Mieux vaut prévenir que guérir !

Si vous avez souscrit un contrat d’électricité aux tarifs réglementés de vente, vous pouvez régulièrement vérifier le prix du kWh que vous payez sur le site de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

En revanche, si vous avez souscrit une offre de marché, votre fournisseur détermine librement le prix du kWh. Dans le contexte actuel de crise énergétique, nous vous recommandons de choisir une offre à prix fixe (et non pas une offre indexée).

Choisissez une offre à prix fixe

Comme son nom l’indique, l’offre à prix fixe est une offre dont le prix du kWh (kilowattheure) d’électricité ou de gaz reste inchangé, et ce, durant toute la durée du contrat que vous signez.
Cela peut vous permettre d’anticiper les éventuelles hausses du marché, et de mieux budgéter votre consommation d’énergie à venir.

Astuce Malynx !

Pour changer de fournisseur d’électricité, comparez les offres et choisissez celle qui correspond à vos besoins ! C’est simple, rapide, et gratuit.

Vérifiez les index pour vous assurer qu’il n’y a pas eu d’erreur

Comparez l’index de consommation électrique indiqué sur votre facture avec celui affiché sur votre compteur. Vous constatez une différence ? Alors une erreur s’est peut-être produite lors du relevé par Enedis. Cela explique sans doute pourquoi votre facture d’énergie est énorme.

Dans ce cas, contactez votre fournisseur d’énergie pour faire une réclamation, et indiquez-lui les index réels de votre compteur. Vous recevrez alors une facture rectificative de sa part.

Enfin, bien sûr, n’hésitez pas à suivre nos conseils Malynx pour réduire votre consommation électrique !