Un nouveau chèque inflation en septembre 2022 ?

Face à la flambée des prix du carburant et de l’énergie, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé il y a quelques jours son intention de verser un nouveau chèque inflation aux ménages modestes en septembre prochain. Quel sera son montant et qui pourra en bénéficier ?

une femme tape sur un ordinateur

Quel sera le montant du chèque inflation ?

150 euros : c’est le montant de la nouvelle prime inflation qui devrait être distribuée à des millions de Français en septembre 2022. Elle sera versée en une seule fois aux bénéficiaires, directement sur leur compte bancaire.

L’objectif ? Permettre aux personnes à revenus modestes, fortement fragilisés par la hausse des prix de l’essence, de l’électricité et du gaz, de souffler un peu et de faire face aux dépenses de la rentrée.

En 1 an, la hausse des prix à la consommation a dépassé les 5 % !

Cette indemnité inflation viendra pallier l’absence du tant attendu chèque alimentaire, qui ne devrait finalement pas voir le jour avant 2023.

Qui pourra en bénéficier ?

La Première ministre a expliqué que cette aide visera les foyers « les plus modestes », sans préciser toutefois les conditions d’attribution. Ce chèque inflation ne suivra donc peut-être pas le modèle de son prédécesseur, qui avait été versé au début de l’hiver à 38 millions de Français gagnant moins de 2000 euros par mois.  

Cette aide d’urgence sera cependant probablement versée aux :

  • Personnes à revenus modestes (demandeurs d’emploi, personnes au RSA, etc.) ;
  • Familles à faibles revenus avec des enfants à charge ;
  • Étudiants ;
  • 18-25 ans.

Nous n’avons pas encore défini tous les paramètres, je pense que ce serait juste que ce soit concentré sur les ménages les plus modestes, ceux qui ont réellement des difficultés pour s’alimenter correctement.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie

Toutefois, le versement de la prime inflation n’est pas encore acté. Il sera examiné par le Parlement, puis intégré dans le Projet de loi de finances 2023.