Découvrez les 5 alternatives au climatiseur


À l’approche de la canicule, de nombreux Français ressortent leur clim’ pour profiter d’un peu de fraîcheur. Pourtant, ce dispositif favorise directement l’augmentation de la température, en soufflant de l’air chaud à l’extérieur des bâtiments. C’est donc un cercle vicieux. Heureusement, des solutions alternatives écologiques et économiques à la climatisation existent. On vous présente 5 astuces pour passer l’été au frais sans climatiseur

Installer un bio climatiseur

Aussi appelé « rafraîchisseur d’air évaporatif » (RAE), le bio climatiseur séduit les consommateurs désireux de faire baisser la température intérieure sans impacter l’environnement. En effet, si visuellement cet appareil ressemble beaucoup au climatiseur électrique classique, son fonctionnement est beaucoup plus écologique.

En pratique, le dispositif du bio climatiseur s’inspire de l’évaporation naturelle : il transforme l’air chaud en air frais grâce à un filtre humidifié par un réservoir d’eau. Même si les résultats en termes de degrés en moins n’égalent pas ceux de son homologue traditionnel, ils n’en restent pas moins tout à fait honorables. En tout état de cause, son efficacité dépasse largement celle d’un ventilateur classique, avec un rafraîchissement d’en moyenne 5 degrés. Certains modèles fonctionnant sur batterie sont particulièrement indiqués pour rafraichir l’air dans les camping-cars.

Quel est le coût du rafraîchisseur ? Comptez entre 60€ pour les modèles basiques et 300€ pour des modèles multifonctions, combinant rafraîchisseur d’air, ventilateur, humidificateur d’air, plusieurs vitesses, etc.

Trouver des stratégies pour bloquer la chaleur

Fermer les volets pendant la journée

La technique des volets fermés a fait ses preuves depuis bien longtemps. Lors des fortes chaleurs estivales, fermez les volets et baissez les stores en début de matinée, et ouvrez-les pendant la nuit ou tôt le matin, quand les températures sont plus fraîches. Ce geste simple empêche les rayons du soleil d’entrer et donc de réchauffer les pièces les plus exposées.

Placer un objet humide et froid contre un ventilateur

Le ventilateur est un allié efficace mais temporaire contre la chaleur : dès que l’on quitte le champ de propulsion de l’air, ses bienfaits disparaissent. Pour augmenter ses performances, placez votre appareil derrière une bouteille d’eau glacée, ou suspendez un linge humide juste devant les pales. Grâce à l’évaporation de l’eau froide, l’air projeté abaissera la température de la pièce.

Créer un mur végétalisé

mur vegetal

Pour isoler thermiquement un bâtiment et se passer de climatisation, rien de tel que d’installer un mur végétal. Cette installation fera office de façade supplémentaire, qui diminuera la température et agrémentera votre mur de manière esthétique.

Isoler son logement

Alors que l’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit des émissions de CO2 record dans les années à venir, le meilleur moyen de se passer de climatisation tout en conservant un air frais chez soi reste encore de bien isoler son logement. Évidemment, cette option reste plus simple à mettre en œuvre au moment de la construction de l’habitat.

Choisissez des matériaux à forte inertie (terre, pierre, brique, béton) pour les parois intérieures de votre maison, et placez des isolants thermiques sur les parois extérieures. Cette disposition offrira une baisse de 2 à 3°C dans la maison par rapport à la température ambiante.

Une bonne isolation permet, été comme hiver, de réduire sa consommation d’énergie, en diminuant ses besoins en chauffage ou en climatisation. Ce choix permet, à long terme, de réaliser des économies financières substantielles.

S’équiper en panneaux solaires pour alimenter la climatisation

une famille et des panneaux solaires

Vous avez pesé le pour et le contre, et malgré toutes les alternatives possibles, il vous semble impossible de vous passer de climatisation ? Vous pouvez toujours limiter votre facture d’électricité en utilisant l’énergie du soleil pour alimenter votre appareil électrique.

Pour cela, installez des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison. En récupérant l’électricité produite par ces panneaux grâce à l’énergie solaire, le système de climatisation aura un fonctionnement quasi autonome. Un investissement de départ coûteux, mais qui permettra de réaliser de belles économies sur le long terme.

Cet article vous a-t-il été utile ?