Combien coûte réellement votre piscine ? Le point sur les dépenses électriques !

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Qui n’a jamais rêvé de s’offrir une piscine pour se rafraîchir le temps de quelques brasses par une forte chaleur d’été ? Avec les températures à la hausse depuis quelques années, les Français sont de plus en plus séduits par la perspective d’un grand bain à domicile. Or, les travaux mais également la consommation d’électricité peuvent vite alourdir votre facture d’énergie. Comment calculer la puissance électrique et la consommation de votre piscine ? Que faire pour économiser ? Les réponses ici.

Quelles sont les composantes du coût de la consommation de ma piscine ?

L’inventaire des postes de dépenses en électricité liés à la piscine

En termes d’électricité, votre piscine peut vite vous coûter cher, si l’on pense à :

  • La filtration de l’eau ;
  • Le chauffage ;
  • L’éclairage ;
  • Le nettoyage électrique (type robot) ;
  • La protection (type volet roulant).

La consommation électrique de votre piscine dépend aussi d’autres facteurs extérieurs ou dépendants de votre volonté comme :

  • La température extérieure ;
  • La température de l’eau souhaitée ;
  • La surface de votre bassin ;
  • La durée d’utilisation durant une année.

Votre piscine coûte entre 300 et 800 € délectricité pour la filtration de l’eau et le chauffage du bassin ! Toutefois, on estime que la consommation moyenne d’une piscine se répartit de cette façon au cours d’une année :

  • 60% pour le système de filtration ;
  • 35% pour le chauffage ;
  • 5% pour les accessoires et appareils électriques annexes.

Revenons donc sur chaque poste important de dépense !

La pompe à filtration : premier poste de dépense

Filtrer l’eau est une nécessité première pour une baignade optimale, propre et sécurisée. C’est aussi le poste de dépense le plus important de cette installation électrique. On estime que la consommation électrique d’une piscine repose entre 60 à 80% sur le fonctionnement du système de filtration !

L’utilité d’une pompe à filtration

La pompe à filtration a pour rôle de mieux faire circuler l’eau dans la piscine en utilisant notamment :

  • Les skimmers (et la bonde de fond) : grâce à eux, l’eau parvient dans le filtre ;
  • Le balai manuel ou le robot hydraulique : le système de filtration active ces éléments de nettoyage !

La puissance d’une pompe à filtration

La puissance d’une pompe à filtration repose sur son débit ! Le débit doit être suffisant pour le circuit hydraulique (canalisations et tuyauterie qui relient l’eau du bassin à tout le système de filtration) et le volume d’eau. Pour que la filtration soit optimale, l’eau doit être filtrée à raison de trois fois par jour. A titre d’exemple, pour une piscine de 50 m3, la pompe doit avoir un débit de 6,25 m3/h pour que l’eau soit correctement filtrée.

Plus la pompe fonctionne rapidement, plus la consommation d’électricité est dense ! Ainsi, on distingue trois genres de pompes : la pompe monovitesse (fonctionnant toujours à la même allure), la pompe bi-vitesse (avec un mode filtration et un mode nage à contre-courant), la pompe à variateur de vitesse (la plus économique car vous pouvez entièrement personnaliser la vitesse).

Le saviez-vous ?

Il est déconseillé de filtrer l’eau de nuit car c’est dans la journée que la pollution de l’eau connaît son pic. Deux raisons à cela : nous utilisons davantage la piscine de jour et plus de baigneurs signifie plus de prolifération de bactéries ; le soleil participe à la hausse des températures de l’eau, ce qui peut aussi être source de nouvelles bactéries ou de développement d’algues.

Ce que coûte en moyenne votre pompe à filtration

Encore une fois, il est très difficile d’établir une moyenne pour la dépense que vous réaliserez en lien avec la pompe à filtration de votre bassin. Nous pouvons en revanche vous fournir un exemple filé :

Utilisation d’une piscine 10h par jour durant 80 jours = 10 x 80 = 800 heures

800 heures x 0,57 kW (consommation électrique de la pompe) = 456 kW

456 kW x 0,16€ (prix du kW) = 72,96€

La consommation électrique de la pompe de filtration revient à 72,96€ pour un fonctionnement de 10h par jour durant 80 jours.

Le système de chauffage : deuxième poste de dépense

L’eau subit toutes les variations de température de l’air ambiant. Soleil, vent, pluie, tous ces phénomènes météorologiques peuvent affecter l’état de votre piscine, sachant que la température idéale de celle-ci est 28°. Pour ne pas avoir trop froid lorsque vous barbotez en dehors des temps estivaux, vous pouvez avoir recours à un système de chauffage comme :

  • Le réchauffeur électrique : parfait pour les volumes d’eau peu conséquents. Il s’agit d’un tube avec une résistance. Installé directement dans le circuit hydraulique, il peut réchauffer l’eau filtrée avant de la renvoyer dans votre piscine ;
  • La chaudière : attention, il ne s’agit pas de la même chaudière que celle employée dans votre maison ou appartement ! Même si celle-ci peut fonctionner au gaz naturel, au gaz vert, au propane ou au fioul. A l’aide d’un thermostat, vous pouvez régler la température de l’eau ;
  • La pompe à chaleur air-eau (PAC) : les calories dans l’air sont prises dans la pompe et transformées en gaz liquide. Une fois le gaz chaud, c’est lui qui se charge de chauffer l’eau du bassin. C’est un système de chauffe économique, redistribuant 3 à 5 fois l’énergie consommée ;
  • Le solaire : écologique, il est installé dans le circuit hydraulique de la piscine. Ce sont des capteurs solaires qui chauffent l’eau avant qu’elle ne soit redirigée vers le bassin. Grâce à une moquette solaire ou un tapis solaire sur lequel sont disposés des capteurs, l’eau récupère toute la chaleur stockée avant de retourner dans le bassin et elle est filtrée dans le même temps ;
  • L’échangeur thermique : ce système nécessite la pose d’une chaudière ou une PAC au préalable dans leur logement. La chaleur qui résulte de ces appareils est reversée dans le bassin. Il vaut mieux l’installer au plus proche de votre chaudière pour éviter toute déperdition thermique. Ces modèles de chauffe conviennent mieux aux usages peu fréquents de la piscine.
Filtration piscine

Ce que coûte en moyenne votre système de chauffage pour piscine

En moyenne, une pompe à chaleur pour piscine coûte jusqu’à 3,50€ par mètre carré chauffé. La facture d’électricité concernant la consommation du système de chauffage oscillera donc entre 150 et 300€ par an.

Les accessoires de piscine : troisième poste de dépense

Quels sont ces accessoires de piscine ?

Leur consommation électrique est moins importante mais ils ont tout de même des rôles importants pour entretenir votre bassin : le robot de piscine, les volets roulants électriques, les régulateurs de PH, l’éclairage.

En quoi sont-ils énergivores ?

Beaucoup de paramètres (les heures d’utilisation et le recours au solaire ou à l’électrique notamment) entrent en jeu pour ces appareils, ce qui rend une moyenne de consommation difficile à livrer !

Un robot électrique consomme entre 100 à 250 W par an, alors que la consommation d’un robot hydraulique va dépendre de la puissance de la pompe de filtration. L’éclairage dépendra fortement de votre recours aux lampes incandescentes ou LED. Les LED sont beaucoup plus économiques car elles consomment 9 fois moins que leurs congénères ! A titre d’indication, un projecteur LED coûte entre 90 et 800€ par lampe.

Comment calculer la consommation électrique de ma piscine ?

Le calcul à réaliser pour connaître la consommation électrique de la pompe de filtration de votre piscine

Afin de savoir combien cela vous coûte réellement, évaluez la consommation de votre piscine en termes d’électricité ! Pour ce faire :

Convertissez la puissance de votre pompe, normalement exprimée en Watt (W) en kilowatts : divisez la valeur par 1000 ; 

Multipliez la somme obtenue par le nombre d’heures d’utilisation journalière ;

Multipliez le résultat par le prix du kWh. Le prix varie évidemment en fonction de votre fournisseur d’électricité !

La consommation du chauffage de piscine

Pour connaître votre consommation annuelle en kWh, voici le calcul à effectuer :

Puissance (W) x Nombre d’heures par jour x 150 jours/1000

Pour connaitre la consommation annuelle en euros, voici le calcul à effectuer :

Prix du kWh x Consommation (W) = Consommation annuelle de l’appareil

La consommation électrique totale de votre piscine

Il vous suffit donc de faire la somme des résultats de vos différents postes de dépense pour obtenir votre consommation électrique totale liée à la piscine :

Pompe de filtration + Chauffage + Accessoires.

Quelles sont les astuces pour que ma piscine consomme moins d’énergie ?

En conclusion, une piscine enterrée coûte donc entre 15 000 et 50 000€ à l’installation mais il faut ajouter à cela toutes les dépenses énergétiques de plus d’une centaine d’euros par an.

consommation piscine

Foire Aux Questions (FAQ)

Est-ce qu’une piscine consomme beaucoup d’électricité ?

Tout dépend des équipements que vous avez et de l’usage que vous en faites ! Votre piscine risque d’avoir une forte consommation électrique si vous usez beaucoup le système de chauffe et le système de filtration. La consommation électrique d’une petite piscine (27 m3) est d’environ 1960 kWh, ce qui revient à 288€ par an.