Thermostat : la solution pour réguler votre chauffage

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

Un système de régulation par thermostat pour votre chauffage est la solution adéquate si vous souhaitez faire des économies d’énergie dans votre logement. Plusieurs solutions s’offrent à vous afin de régler facilement la température de vos équipements.

Les thermostats d’ambiance

Les thermostats d’ambiance sont les types de régulation les plus répandus car ils sont installés par défaut sur les appareils de chauffage électrique (radiateurs) comme hydraulique (chaudières), mais il en existe plusieurs sortes.

Les thermostats d’ambiance non programmables

Les thermostats d’ambiance non programmables (ou thermostats mécaniques) équipent surtout les vieilles installations de chauffage. Vous pouvez ici simplement régler la mise en marche ou l’arrêt ainsi que la température. Dans ce sens, il s’agit du thermostat le moins cher mais qui consomme de l’énergie puisqu’il chauffe non-stop, même lors de vos absences.

Les + : leur simplicité d’utilisation et leur prix abordable.

Les – : pas de programmation donc une consommation d’électricité élevée.

Les thermostats d’ambiance programmables

C’est la raison pour laquelle les thermostats d’ambiance programmables se sont vite répandus. En effet, ils permettent de régler la température en fonction des plages horaires où vous êtes présent ou non. D’ailleurs, de plus en plus de chaudières et de radiateurs électriques disposent de ce type d’équipement.

Les + : simplicité d’installation et d’utilisation, éligibles aux aides financières.

Les – : différentes options de programmation plus ou moins efficaces selon les modèles, prix plus élevé.

Les thermostats d’ambiance connectés ou sans fil

Aujourd’hui, vous trouvez de plus en plus de thermostats d’ambiance sans fil ou connectés afin de piloter plusieurs appareils via une connexion internet (application mobile sur smartphone ou tablette, box internet). De même, plusieurs objets connectés se sont développés ces dernières années et vous permettent de contrôler votre chauffage à distance sur le même principe.

Les + : pilotage sur smartphone et simplicité d’utilisation.

Les – : prix plus élevé.

Astuce Malynx !

Un thermostat d’ambiance peut vous aider à réaliser jusqu’à 25% de consommation d’électricité en moins, surtout s’il est doté d’une sonde de température extérieure anticipant les conditions météo.

Qu’est-ce qu’un programmateur de chauffage électrique ?

Le programmateur de chauffage est un élément que l’on trouve de plus en plus sur les radiateurs électriques. Dans ce sens, il permet de changer automatiquement le mode de chauffage (confort, éco ou hors gel) de ces appareils selon les plages de temps que vous aurez choisies au préalable.

Ici, les radiateurs électriques sont capables de contrôler d’eux-mêmes leur thermostat soit par « fil pilote » soit par ondes avec l’aide de modules ou de récepteurs radios.

Les avantages du programmateur de chauffage

Les principaux avantages de cet équipement sont de pouvoir contrôler les moments où vos radiateurs chauffent mais aussi dans quelle zone de votre logement. Vous pouvez ainsi installer un thermostat central afin de programmer l’ensemble de vos radiateurs électriques via une transmission possible par ondes. En revanche, le fonctionnement de cet équipement peut s’avérer quelque peu compliqué avec un prix beaucoup plus élevé qu’un thermostat d’ambiance classique.

Quid des robinets thermostatiques

Pour les radiateurs à eau, il existe des robinets thermostatiques permettant de réguler la température de l’eau chaude en fonction de l’air ambiant. C’est une solution idéale pour obtenir davantage de confort et économiser de l’énergie. Il existe d’ailleurs aujourd’hui des robinets thermostatiques programmables qui auront un effet similaire surtout si vous les couplez avec un programmateur de chauffage qui pourrait les piloter soit individuellement soit zone par zone.

Combien coûtent les différents thermostats ?

Les prix varient fortement d’un équipement à un autre. Par exemple :

  • Pour un thermostat d’ambiance programmable : entre environ 40€ et 500€ ;
  • Pour un thermostat d’ambiance connecté ou sans fil : entre environ 100€ et 500€ ;
  • Pour un programmateur de chauffage : entre environ 100€ et 300€ ;
  • Pour un robinet thermostatique : environ 40€.
A savoir que si vous n’avez pas de notions de bricolage, vous pouvez avoir recours à un professionnel RGE, c’est-à-dire agréé et respectant l’environnement. Cependant, le coup de l’intervention devra s’ajouter au prix d’achat de votre thermostat !

Les aides financières

Si vous souhaitez installer un système de régulation de votre chauffage intérieur, plusieurs aides financières peuvent y être éligibles comme le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), la TVA réduite à 5,5%, les Certificats d’économies d’énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou encore le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah).

Astuce Malynx !

Si vous souhaitez connaître les aides aux ménages auxquelles vous avez droit, n’hésitez pas à vous rendre sur le site Faire.fr afin d’obtenir des conseils et des astuces.

Comment bien régler ses thermostats ?

Une bonne régulation de la température dans votre logement est une prérogative essentielle afin de vous vous sentir bien chez vous. Dans ce sens, les thermostats chaudière ou programmateurs doivent vous permettre de chauffer votre logement et de les régler en fonction du moment de la journée (jour/nuit, journée/soir) et du jour de la semaine (jours de la semaine/week-end/vacances).

Enfin, vous ne devez pas oublier qu’il est fortement conseillé de prendre des bonnes habitudes pour faire des économies d’énergie comme :

  • Réguler les températures de votre logement : entre 19°C et 21°C dans les pièces de vie occupées le jour et 17°C la nuit, 16°C dans les chambres et 21°C dans la salle de bains quand vous l’utilisez (sinon 17°C) ;
  • Baisser la température de chauffage d’1°C dans toutes les pièces de votre logement afin de faire baisser la facture de 7% ;
  • Réaliser des travaux de rénovation énergétique si vous avez des problèmes d’isolation chez vous.
Cet article vous a-t-il été utile ?