Les clés pour bien choisir son système de radiateur électrique

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'électricité

Votre chauffage fonctionne à l’électricité mais vous ne savez pas quel système vous permettra de consommer moins et de réduire votre facture ? Voici tous nos conseils pour choisir votre système de radiateur électrique en toute sérénité.

Les différents types de radiateurs électriques   

Plusieurs types d’équipement de chauffage électrique peuvent être installés chez vous :

  • Les convecteurs ;
  • Les radiateurs rayonnants ;
  • Les radiateurs à inertie ;
  • Les sèche-serviettes électriques ;
  • Les radiateurs d’appoint.

Les radiateurs électriques convecteurs

Les convecteurs fonctionnent simplement en chauffant directement l’air ambiant grâce à des résistances électriques. Ils permettent de vite chauffer les pièces de votre logement et ne coûtent pas très chers à l’achat. Ils sont donc idéaux pour des pièces de passage et bien isolées.

Cependant, de par leur fonctionnement, le mouvement d’air qui diffuse la chaleur provoque une sensation d’air asséché. La plupart du temps, vous allez devoir installer un humidificateur d’air dans vos pièces chauffées avec un convecteur afin de profiter d’un meilleur confort.

Les radiateurs électriques rayonnants

Les radiateurs rayonnants (ou radians) fonctionnent donc avec des rayons infrarouges qui envoient de la chaleur dans vos pièces, un peu à l’image des rayons du soleil. Ces radiateurs sont plutôt bon marché et permettent également de vite chauffer votre logement.

En revanche, ces radiateurs électriques rayonnants chauffent tous les éléments de vos pièces (meubles, murs, personnes) avec leurs rayons mais seulement lorsque le courant fonctionne, d’où une consommation en électricité élevée. De même, ils assèchent l’air ambiant à l’image des convecteurs.

Les radiateurs électriques à inertie

Les radiateurs à inertie fonctionnent soit via un liquide (fluide caloporteur) soit via un matériau solide (céramiques, pierre volcanique…), qui stockent la chaleur produite par une résistance électrique. On en retrouve deux types :

  • Les radiateurs électriques à chaleur douce : ils possèdent deux surfaces de chauffe, une intérieure à inertie (souvent en fonte et/ou aluminium) et une extérieure rayonnante, ce qui permet de chauffer rapidement votre logement tout en évitant d’assécher l’air ambiant. De plus, ils n’ont pas besoin de consommer de l’électricité pour fonctionner ;
  • Les radiateurs électriques à accumulation : ce sont des radiateurs à inertie mais dont la chaleur restituée est encore plus conséquente. Il suffit alors qu’ils emmagasinent de l’énergie durant les heures creuses pour les restituer durant la journée. L’inconvénient : ils sont souvent très lourds et encombrants.
Astuce Malynx !

Les différents radiateurs à inertie sont les systèmes de chauffage électrique les moins énergivores du marché et pourraient donc vous permettre de faire de vraies économies sur votre facture d’électricité.

Le chauffage électrique au sol

Le chauffage au sol peut être une solution intéressante si vous avez fait froid aux pieds lorsque les températures extérieures sont basses. Il s’agit donc d’un système permettant de profiter d’un vrai confort et surtout, vous évitez d’installer des radiateurs encombrants. Cependant, ce plancher chauffant est souvent assez onéreux à l’achat et les travaux sont compliqués à mener et pas forcément réalisables partout.

Les sèche-serviettes électriques

Réservés spécifiquement aux salles de bain, les sèche-serviettes électriques vous permettent de sécher vos serviettes tout en chauffant cette pièce. Il en existe plusieurs types à choisir en fonction de vos goûts et de votre pièce. Ils permettent de chauffer extrêmement vite votre salle de bain et sont plutôt économiques puisqu’ils utilisent le système à inertie.

Les radiateurs électriques d’appoint

Les radiateurs d’appoint sont une solution temporaire lorsqu’il fait froid dans une des pièces de votre maison ou de votre appartement. La plupart du temps, il s’agit de radiateurs soufflants qui permettent de chauffer très rapidement à l’image des convecteurs ou des panneaux rayonnants.

Faîtes cependant attention à leur consommation en électricité, surtout si vous oubliez de les débrancher lorsque vous n’en avez plus besoin.

Régulez facilement la température de vos radiateurs électriques

Tous les radiateurs électriques disposent d’un thermostat afin de réguler son fonctionnement et sa température. Cependant, en fonction de leur âge et de leur technologie, vous allez avoir accès à des possibilités bien différentes entre :

  • Un thermostat mécanique : la plupart du temps sur les convecteurs, ces thermostats vous permettent de régler la température à plus ou moins quelques degrés (2-3°C près) ;
  • Un thermostat électronique : même système que le mécanique mais avec une précision accrue (0,5°C près) ;
  • Un thermostat numérique : même système que le mécanique et l’électronique mais avec une précision encore plus forte (0,1°C près) ;
  • Une programmation par courant porteur : système permettant de contrôler à distance les températures et les moments de chauffe de tous vos radiateurs électriques via un seul émetteur ;
  • Une programmation via la domotique ou une application mobile : via une application mobile ou un objet connecté, vous allez pouvoir soit commander directement vos radiateurs (s’ils sont connectés) soit gérer vos prises électriques afin de réguler la température et les horaires de fonctionnement.
Cette dernière solution peut vous permettre par exemple de détecter l’ouverture de vos fenêtres, gérer vos absences ou votre présence, afin de chauffer votre logement avant votre retour ou encore gérer séparément chaque radiateur.

Comment bien choisir ses radiateurs électriques ?

Si vous souhaitez installer un système de chauffage électrique entier chez vous, une certaine réflexion doit mûrir afin de prendre votre temps et de comparer les différentes installations. Dans ce sens, votre choix doit être dirigé par :

  • Les pièces où vous allez installer les radiateurs : typiquement, ce ne sera pas le même radiateur dans votre salle de bains et dans votre salon ;
  • Les caractéristiques de votre logement : la superficie ou l’isolation jouent des rôles prépondérants dans votre choix ;
  • La sensation thermique : nécessaire pour assurer votre confort chez vous, elle est définie par les différents systèmes de diffusion de la chaleur ;
  • Votre budget : évidemment, votre choix doit être défini en fonction de votre enveloppe totale.

Quid de la puissance des radiateurs électriques

La puissance d’un radiateur électrique est également une donnée à prendre en compte lors du choix de vos équipements. Elle est exprimée en watts (W) ou kilowatts (kW) et doit être calculée en multipliant la surface (m2) de votre pièce par sa hauteur (h).

Astuce Malynx !

Si la hauteur de vos pièces est supérieure à 2,50m, il est préférable de calculer la puissance selon le volume de la pièce (en m3) plutôt que selon la surface.

Combien coûte un radiateur électrique ?

Selon leur nature et leur puissance, le prix d’un radiateur électrique peut fortement varier et constituer un budget conséquent. Voici un tableau récapitulatif des prix moyens (à titre indicatif) pour chaque équipement :

Type de radiateur

Puissance

Prix moyen

Radiateur convecteur

1 000W

20€-300€

Radiateur rayonnant

1 000W

40€-600€

Radiateur à inertie

1 000W

100€-2 000€

Radiateur à chaleur douce

1 000W

350€-900€

Radiateur à accumulation

1 000W

80€-2 000€

Chauffage au sol

106 W/m² maximum

40€-50€ par m²

Sèche-serviette

500W

60€-1 000€

Radiateur d’appoint

Variable selon le radiateur

Variable selon les modèles

 

Comment baisser la consommation de vos radiateurs électriques ?

Afin de faire baisser votre facture d’électricité et de faire des économies, certaines astuces simples vous permettront de faire baisser votre consommation d’électricité liée au chauffage :

  • Adaptez les températures des pièces de votre logement : selon l’Ademe, les températures idéales sont de 19°C dans les pièces de vie, 16°C dans les chambres et 21°C dans la salle de bains quand vous l’utilisez (sinon 17°C) ;
  • Baissez la température de chauffage d’1°C dans toute votre habitation afin de faire baisser votre facture de 7% ;
  • Installez un programmateur ou une application mobile afin de réguler la température de vos pièces au cas par cas, selon votre présence ;
  • Ne recouvrez pas vos radiateurs et n’installez pas de meuble devant afin que la chaleur se répande plus facilement dans les pièces ;
  • Réalisez des travaux de rénovation énergétique si votre logement est mal isolé, c’est un investissement non négligeable dans un premier temps mais qui vous fera fortement économiser sur le long terme.
Astuce Malynx !

Des aides financières peuvent vous aider à supporter l’investissement d’un nouveau système de chauffage électrique comme l’éco-PTZ, la TVA réduite, le CITE…

Cet article vous a-t-il été utile ?