Tout savoir sur les petites éoliennes domestiques

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Si vous souhaitez produire vous-même votre énergie renouvelable, une petite éolienne domestique peut être une des solutions s’offrant à vous. Cependant, avant de vous lancer, voici quelques conseils essentiels afin de ne pas faire d’erreurs.

Qu’est-ce qu’une petite éolienne domestique ?

Une petite éolienne domestique ou éolienne individuelle est une installation vous permettant de produire de l’énergie éolienne (issue du vent) directement chez vous. Cependant, il s’agit d’équipements de petites ou de moyennes puissances. Ces mini éoliennes sont limitées à 36 kilowatts (kW) mais bien souvent ne dépassent pas 5 kW.

Ces équipements participent ainsi à la transition écologique dans le sens où elles n’engendrent aucune pollution ou déchets. Elles s’adressent donc aux personnes voulant faire un geste pour la planète tout en profitant d’une production d‘électricité verte à domicile pour faire baisser leur facture.

Notez bien que si le mât de votre éolienne domestique mesure plus de 12 mètres de hauteur, vous aurez besoin d’un permis de construire !

Les différents types de petites éoliennes domestiques

Plusieurs formes de petites éoliennes existent selon leur utilisation et leur rendement :

  • Les éoliennes horizontales : les plus courantes avec trois pâles mais existent également à 4 ou 5 pâles ;
  • Les éoliennes à axe vertical : moins courantes mais surtout utilisées pour des petites et moyennes puissances ;
  • Les éoliennes turboliennes : nouveautés où 2 hélices tournent dans des sens opposés, possibilité de les installer en ville sur un toit.

Comment utiliser l’électricité produite ?

Le recours à une petite éolienne domestique peut vous permettre de l’utiliser sous 3 moyens différents :

  • Pour une autoconsommation totale : l’électricité produite vous permet de couvrir tous vos besoins de consommation électrique chez vous. Vous stockez alors l’énergie non consommée immédiatement dans des batteries de stockage ;
  • Pour une autoconsommation partielle : l’électricité produite vous permet de couvrir une partie de vos besoins en consommation chez vous. Vous devrez alors vous tourner vers un fournisseur d’électricité pour obtenir la quantité d’énergie manquante ;
  • Pour une revente du surplus produit : l’électricité produite dont vous n’avez pas besoin est revendue au fournisseur historique EDF. Vous devrez alors raccorder votre éolienne au réseau d’électricité et installer un compteur (à vos frais).
Selon l’Ademe, les éoliennes domestiques permettent de produire en moyenne 30% à 50% de l’électricité consommée par un foyer de 4 personnes durant une année !

Combien coûte une mini éolienne ?

Avant toute chose, vous devez savoir que le budget total pour l’installation d’une mini éolienne doit comprendre le coût d’achat de votre éolienne, le coût de l’installation et enfin le coût de l’exploitation et de l’entretien.

Les coûts d’achat et d’installation d’une mini éolienne

Le prix d’une mini éolienne varie fortement en fonction de sa puissance, sa taille, son type mais aussi de son utilisation. Ainsi, les tarifs peuvent varier assez sensiblement de 3 000 à 15 000€ pour une petite éolienne domestique jusqu’à 10 kW et jusqu’à 45 000€ pour une éolienne de 20 kW consacrée à l’autoconsommation.

D’autre part, une fois achetée, si vous n’être pas très bricoleur, il faudra également penser à avoir recours à un professionnel RGE (certifié respectueux de l’environnement). Selon les mêmes critères que lors de l’achat, le prix peut fortement varier pour installer l’éolienne, réaliser la connexion avec votre logement ou le réseau électrique. Les tarifs varient ici entre 5 000€ et 80 000€.

Les coûts d’entretien d’une petite éolienne

Comme tout équipement, votre future éolienne devra également souvent être entretenue (au moins 1 fois par mois) afin d’assurer son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie (environ 20 ans). Plusieurs éléments seront alors à vérifier :

  • Le bon serrage des écrous et des connexions électriques ;
  • Les niveaux d’huile ;
  • Le niveau d’usure général et plus particulièrement des engrenages et des pales.
Astuce Malynx !

N’oubliez pas qu’il existe des aides financières afin de vous supporter dans votre projet d’installation d’une petite éolienne chez vous. Il existe par exemple le CITE, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite à 5,5% ou encore les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) !

Une petite éolienne domestique, est-ce rentable ?

Pour calculer la rentabilité de votre mini éolienne domestique, vous allez devoir vous projeter sur le long terme. Vous devez d’ailleurs garder en tête que vous serez totalement dépendant de la vitesse du vent qui n’est pas une science exacte mais dépend des aléas de la nature.

Néanmoins, vous devrez prendre en compte le budget total d’achat, d’installation et d’entretien, la consommation électrique de votre foyer (pour choisir la puissance de votre mini éolienne), la production d’électricité verte et enfin éventuellement la revente de cette énergie.

Par exemple, pour l’installation d’une petite
éolienne de 7 kW, l’investissement est de 15 000€ (avec un entretien
annuel de 100€), aidé par un crédit d’impôt de 38%. On estime la production
annuelle à 10 000 kilowattheures (kWh) avec un tarif de rachat de 11
cts€/kWh. Le retour sur investissement sera alors d’environ 9 années et 6 mois.