Quelle est la consommation d’une plaque de cuisson ?

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Combien consomme une plaque de cuisson ? Quelle plaque de cuisson faut-il choisir pour payer moins cher ? Plaque à induction, plaque vitrocéramique, plaque au gaz… Le choix des équipements est vaste, et sera déterminant dans votre consommation d’énergie ! Alors pour choisir la bonne plaque de cuisson, suivez le guide.

Quelles sont les différentes plaques de cuisson ?

plaques de cuisson

On trouve 3 types de plaques de cuisson sur le marché : les plaques à induction, les plaques vitrocéramiques et les plaques au gaz.

Qu’est-ce qu’une plaque à induction ?

La plaque à induction fait partie des appareils électriques qui utilisent l’énergie électromagnétique pour fonctionner. C’est le contact entre la plaque et le récipient magnétique qui crée de la chaleur. La plaque refroidit très rapidement après cuisson et redevient froide en quelques minutes.

Comment fonctionne la plaque vitrocéramique ?

Cette plaque utilise également l’électricité et se caractérise par une vitre en verre noir résistante à la chaleur (750 °C maximum). Elle fonctionne soit par foyer radiant (combinaison de résistances), soit par foyer halogène (lumière infrarouge). Elle reste chaude pendant plusieurs dizaines de minutes après la cuisson.

Quel est le fonctionnement d’une plaque au gaz ?

Cet équipement fonctionne grâce à l’alimentation en gaz. Le robinet conduit le gaz jusqu’au foyer de la table de cuisson.

Bon à savoir : les plaques de cuisson en fonte ne font pas partie de ce classement. Très énergivores,  elles se font de plus en plus rares dans les foyers.

Quelle est la consommation des plaques de cuisson ?

 CritèresPlaque à inductionPlaque vitrocéramiquePlaque au gaz
ConsommationPeu énergivoreMoyennement énergivorePeu énergivore
PuissanceEntre 2000 et 7 600 watts

Entre 1200 et 2100 wattsEntre 800 et 3 500 watts
Montée en températureTrès rapideMoyenneRapide
SécuritéOptimaleNon optimaleNon optimale
EntretienFacileTrès facileNon optimal
Budget€€€€€€/€€

La consommation des plaques à induction

Vous cherchez à diminuer votre consommation électrique ? Les plaques de cuisson par induction chauffent très rapidement, et cuisent donc les aliments plus vite. Elles ont ainsi l’avantage d’être assez peu énergivores.

La consommation des plaques vitrocéramiques

Les plaques vitrocéramiques sont moins puissantes que les plaques à induction. Par conséquent, elles sont plus longues à chauffer les aliments. Elles restent tout de même moyennement énergivores. On le retrouve dans de très nombreux foyers, notamment en raison de leur coût d’achat moins élevé.

La consommation des plaques de gaz

La cuisson avec une plaque au gaz entraîne des déperditions de chaleur dans l’air environnant, ce qui peut engendrer une surconsommation. Hormis ce détail, les plaques au gaz sont assez peu énergivores.

Le saviez-vous ? Les appareils de cuisson représentent en moyenne 10 % de la consommation d’énergie des logements !

Quels facteurs peuvent augmenter la consommation des plaques de cuisson ?

  • La qualité de l’appareil et le type de modèle : un vieux modèle aura tendance à consommer davantage d’énergie qu’un neuf ;
  • La puissance des plaques en Watts : plus elles sont puissantes, plus elles seront énergivores ;
  • L’usage qu’en fait le consommateur : plus vous utilisez vos plaques, plus elles consomment d’énergie. Ainsi, le nombre d’heures pendant lesquelles vous faites mijoter vos petits plats influence directement le montant de votre facture d’électricité !

Comment calculer la consommation d’une plaque de cuisson ?

  • Plaques de cuisson électriques : sachez que l’étiquette énergie indique la consommation des plaque ;
  • Plaques de cuisson au gaz : la consommation est indiquée par le label NF — Gaz.

Pour calculer vous-même la consommation de vos plaques de cuisson, il vous faut analyser les 3 indicateurs suivants :

  • La puissance des plaques, indiquée en watts (W) sur l’étiquette :
  • La durée moyenne d’utilisation quotidienne de l’appareil, en heures ;
  • La durée moyenne d’utilisation annuelle, en jours.
Méthode de calcul de la consommation des plaques
  1. Multipliez le nombre d’heures d’utilisation par la puissance ;
  2. Multipliez le résultat par le nombre de jours ;
  3. Vous obtenez le résultat en Watts. Divisez-le par 1000 pour obtenir le résultat en kWh.

Comment diminuer la consommation des plaques de cuisson ?

  • Pensez à utiliser un couvercle pour cuire vos aliments. Ainsi, l’essentiel de l’énergie consommée sera utilisée pour la cuisson ;
  • Veillez à décongeler vos aliments à l’avance pour limiter le temps de chauffe, et donc la consommation des plaques ;
  • Éteignez les plaques vitrocéramiques peu avant la fin de la cuisson : elles restent chaudes pendants quelques minutes, vous pourrez donc profiter de cette inertie thermique pour terminer la cuisson.