Les accidents courants liés à l’électricité : que faut-il faire ?


Un enfant qui touche un fil dénudé, un contact avec une prise électrique défectueuse, la manipulation d’un robot électroménager mal isolé… nombreux sont les accidents domestiques, liés à l’électricité, dont vous pouvez être victime au quotidien ! Quels impacts sur la santé ? Que convient-il de faire en urgence ? Comment éviter ces situations ? Faut-il repenser tout votre système électrique ? LeLynx.fr vous tient au courant.

Quels sont les problèmes domestiques récurrents liés à l’électricité ?

On recense énormément de brûlures engendrées par une électrisation ou de vives accélérations cardiaques dues à des courts-circuits chaque année et environ 20 000 décès par an en raison d’accidents domestiques.

Les causes diffèrent et les accidents peuvent se produire :

  • Dans le cadre des loisirs ;
  • Sur le lieu du travail ;
  • À la maison, situation la plus fréquente. C’est pourquoi on parle alors d’accidents domestiques.

Quel est le niveau de danger de ces accidents ?

Tout dépend de la décharge reçue ! Certains accidents ne sont à l’origine d’aucune lésion si la décharge électrique provient d’un courant monophasé, dont l’intensité est faible.

Bon à savoir : on considère que les accidents domestiques ont lieu dans des bâtiments résidentiels où la charge électrique est comprise entre 230 et 400 volts. Dès que la charge de courant reçue excède 50 volts, le danger doit être pris au sérieux pour tout individu exposé.

Des accidents plus graves peuvent alors, malheureusement, survenir. Les premières causes sont :

  • Les appareils électriques aux fils dénudés ;
  • Les installations qui ne respectent pas les normes électriques ;
  • Les prises trop vieilles ou endommagées ;
  • L’absence de disjoncteur différentiel.
électrisation accident domestique

Vous vous demandez ce qui se passe concrètement, lorsque vous vous électrocutez ? Le corps d’un adulte est composé à 65 % d’eau environ, ce qui en fait un excellent conducteur pour l’électricité ! Le courant passe le plus souvent par les mains, qui sont entrées en contact avec l’élément défectueux, puis il entre dans le corps. Comme le courant doit forcément ressortir de votre organisme, il choisira la voie de sortie la plus logique : celle qui touche la terre. Les pieds sont donc bien souvent la porte de sortie !

Attention à différencier les termes d’électrisation et électrocution. Contrairement à l’électrisation, l’électrocution est, elle, synonyme de mort.

Quelles sont les conséquences immédiates et indirectes d’un accident électrique ?

Brûlures et augmentation de la fréquence cardiaque

Lorsqu’une électrisation a lieu, les premières réactions sont les suivantes :

  • Secousses ;
  • Palpitations ;
  • Parfois état de choc pendant plusieurs heures.

Dans les cas plus graves, l’électricité peut provoquer des tétanisations musculaires, voire un état comateux chez la victime.

Des lésions cutanées peuvent aussi voir le jour et s’avérer plus ou moins douloureuses :

  • Réactions inflammatoires ;
  • Lésions cutanées ;
  • Parfois coagulation et thrombose dans les cas plus graves (caillot de sang qui se forme et obstrue la circulation dans une veine).

Potentielle dégradation cardiaque et neurologique sur le long terme

Si des maux de tête, des douleurs musculaires, des difficultés à respirer, un rythme cardiaque irrégulier ou des spasmes persistent dans les deux jours suivant l’accident domestique, il faut consulter au plus vite un médecin.

Sur le long terme, des électrisations violentes peuvent causer des maladies graves comme une dégradation cardiaque, musculaire ou neurologique. Par exemple, le patient peut souffrir de crises d’épilepsie ou d’insuffisance rénale, phénomène qu’il n’aurait pas eu à subir auparavant.

accident domestique électricité

Quelles solutions mettre en place face aux accidents électriques ?

Juste après l’accident : réagissez tout de suite !

Intervenez le plus vite possible, tout en respectant des mesures de sécurité :

  • Ne touchez pas la personne électrifiée à mains nues, car elle pourrait encore être en contact avec la source électrique et vous transmettre le courant ;
  • Coupez l’électricité en débranchant la prise murale, en coupant le disjoncteur ou bien essayez d’éloigner la victime de la source en utilisant un objet sec en plastique, en carton ou en bois et en ne touchant pas directement le sol ;
  • Appelez le 15 ou le 112 : parlez distinctement, pensez à bien redonner l’adresse exacte où vous vous trouvez incluant les codes d’accès, le nom du malade, ses coordonnées et les vôtres ! Décrivez l’état de la victime et précisez le type d’accident si vous avez tout vu (tension haute ou basse ?).
Astuce Malynx !

Au téléphone avec les premiers secours, surtout ne raccrochez pas tant que votre interlocuteur ne vous l’a pas demandé ! Des informations peuvent lui avoir échappé et cela retarderait son arrivée sur place.

Pendant que les secours arrivent

Restez proche de la victime, surveillez son état et prodiguez les premiers soins s’il y a des signes de brûlures.

Toutefois, si la victime est inconsciente, il faut la placer en PLS (Position latérale de sécurité), la couvrir et la surveiller sans interruption. En cas d’absence de respiration ou de fréquence cardiaque, il faut réaliser un massage cardiaque dans les plus brefs délais !

« Mieux vaut prévenir que guérir » : que faire pour éviter ces accidents domestiques ?

Le saviez-vous : 1/3 des victimes d’accidents domestiques sont des enfants ! Une raison de plus pour mettre en œuvre toutes les précautions nécessaires.
accident domestique électrique bébé

Les bons réflexes en tête

À la maison, pratiquez des gestes simples qui éloigneront le danger :

  • N’utilisez jamais d’appareil électrique lorsque celui-ci est branché sur secteur et que vous êtes en contact avec de l’eau ou que vous vous trouvez dans une zone humide, par exemple les mains mouillées ou les pieds dans l’eau ou alors près d’une arrivée d’eau, sous la douche ou dans le bain ;
  • Pensez à charger vos appareils comme les smartphones en dehors des salles de bain ;
  • Ne tirez pas sur les fils électriques pour débrancher un appareil, mais retirez-le doucement ;
  • Ne faites pas sécher de vêtements mouillés sur un radiateur électrique ;
  • Dès que vous ressentez une sensation de picotement en touchant un appareil ou entendez un bruit étrange lorsque vous le branchez, appelez un électricien !

La sécurité de votre système électrique avant tout

C’est un professionnel qui sera à même de juger et vérifier la sécurité de votre installation électrique. Si vous habitez une vieille bâtisse ou que vous venez d’emménager, n’hésitez pas à recourir à un électricien.

De votre côté, regardez :

  • Vos prises électriques : sont-elles cassées ? Mal fixées ? Trop nombreuses sur un socle multiprise ? Dotées de cache-prises pour empêcher les enfants d’y toucher ?
  • Vos fils électriques : sont-ils dénudés ? Sont-ils déformés par un tapis ? Les rallonges sont-elles trop nombreuses ou branchées depuis longtemps ?

Le problème peut-il venir de mon compteur électrique Linky ?

Depuis son arrivée dans les foyers français en 2015, le compteur Linky fait parler de lui et effraie certains ménages. On lui prête une plus grande insécurité que les anciens compteurs électriques et des départs d’incendie. Ces rumeurs sont toutefois à tempérer !

Durant la phase de test des compteurs, Enedis avait relevé que, sur 300 000 Linky, 8 d’entre eux ont été la cause indirecte d’incendies. Une mauvaise installation électrique était en réalité la cause de tels phénomènes.

La possibilité que Linky perturbe vos appareils électriques est aussi douteuse, car seuls les appareils émettant des ondes au-delà de 50 HZ (et donc au-dessus de la norme française) ont révélé des soucis de fonctionnement ou des dangers d’utilisation. Il n’y a donc aucun danger à craindre si l’installation de votre compteur s’est passée dans les normes !