Raccordement électrique maison ancienne : démarches, délais et coût

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Dans le cadre d’un héritage ou un achat, l’acquisition d’une maison est soumise à de nombreuses démarches. Parmi elles figure celles liée à la fourniture d’énergie. Et, dans ce cas de figure, une question se pose : faut-il procéder au raccordement électrique d’une maison ancienne ? La réponse à la question et tout ce que vous devez savoir à ce sujet dans cet article !

Dans quel cas effectuer le raccordement électrique d’une maison ancienne ?

Le raccordement électrique d’une maison doit se faire si celle-ci n’a jamais été alimenté en électricité. C’est souvent le cas lorsqu’un propriétaire vient de finir de (faire) construire sa maison. Le raccordement électrique peut aussi être effectué pour une maison ancienne si celle-ci fonctionnait grâce à une autre énergie, comme le gaz. Ce cas de figure peut concerner d’autres types d’habitations et installations : dépendances, cabanes de jardin, hangars, dépôts… 

Ainsi, si vous achetez une maison « ancienne », même si cette dernière n’est pas neuve rien n’indique, à première vue, que vous aurez besoin de procéder à son raccordement électrique.

Concrètement, en quoi consiste un raccordement électrique ?

Raccordement électrique maison ancienne comment


Comme son nom l’indique, le raccordement électrique d’une habitation consiste à relier celle-ci au réseau de distribution national. C’est Enedis (anciennement ERDF), le gestionnaire de ce réseau, qui se charge des travaux à réaliser. Attention toutefois, cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois dans la mesure où Enedis doit étudier votre dossier de demande de raccordement électrique.

Enedis met à disposition des clients un mode d’emploi comportant certains détails techniques à avoir à l’esprit avant l’intervention de ses agents : https://www.enedis.fr/media/699/download/

Comment faire le raccordement électrique d’une maison ancienne ?

Nous venons d’y faire référence, la « connexion » de votre maison au réseau électrique se fait aux dépens d’un dossier que vous devez constituer et envoyer à Enedis. Assez dense, celui-ci doit comporter toutes les pièces demandées, sous peine de voir les démarches prendre encore plus de temps que prévu. 

Voici les pièces à joindre à votre demande de raccordement électrique : 

  • La fiche de renseignements : celle-ci sert à identifier la commune dans laquelle doit être réalisée l’intervention, le site à raccorder et les interlocuteurs du projet pouvant être contactés ;
  • Ce que l’on appelle le bilan de puissance électrique désirée : il indique la puissance maximale du futur compteur électrique. L’important est d’être au plus près de vos besoins, sous peine de devoir la revoir à la hausse si elle n’est pas suffisante. La plupart des maisons et de leurs équipements demandent 9 kVA (kilovoltampère), mais en fonction des installations, il est possible que le compteur a installer soit de 12 kVA, ou au contraire, de seulement 6 kilovoltampère. Une puissance insuffisante risque de donner lieu à des coupures de courant intempestives ;
  • Une liste des équipements à installer, accompagnée de la fiche « Les fiches perturbateurs », afin qu’Enedis puisse identifier les perturbations potentielles sur son réseau ;
  • Une copie de l’autorisation d’urbanisme ;
  • La date à laquelle vous souhaitez la mise en service de l’électricité.
Qu’est-ce que le plan de masse ? Le plan de masse n’est autre qu’un plan dessiné par un architecte sur lequel figure de multiples renseignements sur la zone faisant l’objet d’une intervention (comme ici le raccordement électrique) ou de travaux. On y trouve notamment la délimitation de la zone et des informations sur le terrain.

Le coût du raccordement électrique

Coût raccordement électrique maison ancienne


Vous devez procéder au raccordement électrique d’une maison ancienne ? Sachez tout d’abord que le prix de l’intervention dépend de plusieurs critères : 

  1. La zone tarifaire : il existe quatre zones tarifaires. Si la première renvoie aux communes les moins peuplées, la zone 4 est celle des grandes villes. Cette dernière est la plus chère ;
  2. La puissance électrique souhaitée (plus la puissance est élevée, plus les tarifs seront chers) ;
  3. La configuration de l’installation : le prix d’une installation aérienne ne sera pas la même qu’une installation souterraine ;
  4. La distance entre la maison et le chemin où se situe le réseau : plus il faudra d’équipements et de câbles pour relier votre habitation au réseau, plus l’intervention sera onéreuse.

C’est à la lumière de toutes ces considérations qu’il est difficile de vous communiquer le tarif du raccordement électrique de votre maison. Les prix du raccordement d’une maison dépendra des caractéristiques de celle-ci. Il est tout de même possible de dégager une fourchette de prix comprise entre 2 100 euros et 2 500 euros (TTC) environ. Mais bonne nouvelle : le gestionnaire Enedis prend en charge 40 % des coûts.

Ajoutez à cela le prix des éventuels travaux d’extension du réseau, le terrassement, la fourniture d’électricité ainsi que la pose du fourreau dans la maison.

Le raccordement au réseau électrique ne suffit pas pour pouvoir profiter de l’électricité dans votre maison ! Vous devez ensuite souscrire un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur d’électricité ! Par ailleurs, la mise en service de l’électricité nouvellement souscrite fait également l’objet de frais et délais.