Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr dit STOP !

Les prix subissent une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous donnent des astuces pour faire face à la crise.

Comment changer la puissance de son compteur électrique ?

  • Comparez les offres en 1 minute
  • Jusqu'à 174€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée

Pour adapter les paramétrages de votre compteur à votre consommation d’électricité, vous avez la possibilité de faire changer la puissance du compteur électrique. Quelles sont les puissances disponibles ? Comment faire le changement ? Est-il possible de le faire vous-même ? Toutes les réponses.

Changer la puissance d’un compteur électrique

Vous avez la possibilité de faire changer la puissance de votre compteur électrique mais pas de le faire vous-même. Seul un technicien du gestionnaire de réseau Enedis peut réaliser cette opération.

Modifier soi-même la puissance du compteur peut être considéré comme de la fraude, il est donc fortement déconseillé de s’y essayer.

Bien qu’un technicien soit nécessairement dépêché sur place pour réaliser le changement, un changement faible de puissance ne nécessite généralement pas de travaux particuliers.

Cependant, si vous cherchez à souscrire une puissance supérieure à la puissance de raccordement, il sera probablement nécessaire de réaliser des travaux coûteux sur le branchement au réseau.

Afin de souscrire à la meilleure offre d’électricité, il vous suffit de faire appel à un comparateur d’électricité pour comparer les différentes offres et trouver ainsi la plus avantageuse.

Les délais d’intervention

Les délais d’intervention d’Enedis varient en fonction de la date de votre demande de changement de puissance de compteur :

  • La demande a été effectuée avant le 10 du mois M : Enedis envoie son technicien avant le 1er du mois M+1 ;
  • La demande a été effectuée après le 10 du mois M : envoie un technicien au plus tard avant le 1er du mois M+2.

Les tarifs appliqués

L’intervention pour un changement de puissance de compteur électrique vous est facturée par Enedis en fonction du type d’intervention et du délai d’intervention.

Type d’intervention Tarif TTC

Délai standard
(10 jours ouvrés)

Express
(5 jours ouvrés)
Avec réglage du disjoncteur 36,80 € 63,35 €
Avec changement du disjoncteur 54,78 € 94,27 €
Avec réglage du disjoncteur et changement de compteur 54,78 € 94,27 €
Avec changement de disjoncteur et changement de compteur 66,26 € 114,02 €
Avec passage de monophasé à triphasé 154,70 € 266,22 €
Avec passage de triphasé à monophasé 154,70 € 266,22 €

Changer la puissance d’un compteur Linky

Il est également possible de demander un changement de puissance pour un compteur Linky. Prévoyez un délai de 24h pour que le changement soit effectif. Il est couramment facturé 3,61€ par le gestionnaire de réseau Enedis (ex-ERDF). Parce qu’il est réalisé à distance, le changement de puissance sur Linky ne nécessite pas de rendez-vous avec un technicien.

La puissance de votre compteur est importante

Lorsque vous mettez en marche plusieurs appareils électriques et que le courant saute à chaque fois, c’est que la puissance de votre compteur électrique n’est probablement pas suffisante.

C’est pourquoi il est important de bien comprendre le fonctionnement de la puissance du compteur, que ce soit au moment de vous installer dans un nouveau logement ou lorsque vous consommez simplement de l’électricité.

Concrètement, de la puissance du compteur dépend la quantité d’électricité que votre installation peut recevoir. En effet, plus la puissance est élevée, plus vous avez la possibilité de brancher simultanément d’appareils électriques dans votre logement. La puissance est donc une limite physique à votre alimentation en électricité au quotidien.

Quand se poser la question de la puissance du compteur ?

Il existe différents cas de figure dans lesquels vous pouvez légitimement vous demander si votre compteur électrique est réglé à la bonne puissance. Lesquels ?

  • Si vous êtes passé d’un chauffage au fioul ou au gaz à un chauffage tout électrique. Dans ce cas vous pourriez avoir besoin d’une puissance plus importante ;
  • Si vous avez changé vos équipements électriques pour utiliser d’autres sources d’énergie. Dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’une puissance moindre ;
  • Si vous avez davantage d’équipements électriques que les précédents occupants du logement. Dans ce cas, vous avoir besoin d’une puissance plus importante (ou inversement) ;
  • Si votre disjoncteur saute tout le temps : c’est bien souvent le signe d’un mauvais paramétrage de la puissance du compteur.

Quelle puissance de compteur électrique choisir ?

Le choix de la puissance électrique de votre compteur dépend en grande partie de vos habitudes de consommation d’électricité (chauffage, eau chaude, électroménager…) ainsi que de la taille de votre logement. De manière générale, les puissances les plus courantes pour les particuliers sont les suivantes :

  • Puissance de 3 kVA: le niveau de puissance le plus faible, adapté aux plus petits niveaux de consommation d’électricité (pas d’eau chaude ou de chauffage à l’électricité, pas de four électrique…) ;
  • Puissance de 6 kVA: le niveau de puissance le plus courant en France, adapté aux logements de petite taille pour le chauffage et l’eau chaude à l’électricité ;
  • Puissance de 9 kVA: le niveau de puissance adapté si votre logement fait autour de 100 m² avec le chauffage, l’eau chaude et la cuisson qui fonctionnent tous à l’électricité ;
  • Puissance de 12 kVA: le niveau de puissance généralement réservé aux grandes superficies et à une forte consommation électrique (équipements audiovisuels, électroménagers et/ou informatiques…).

Mon fournisseur peut-il changer ma puissance de compteur ?

Non, votre fournisseur ne peut pas changer la puissance de votre compteur, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, parce qu’il lui faut votre accord pour ce faire. Deuxièmement parce que la manipulation et la maintenance des compteurs électriques ne dépend pas des fournisseurs, mais d’Enedis. Le gestionnaire de réseau de l’électricité est en effet le seul à pouvoir s’occuper des compteurs.

En revanche, il existe un cas de figure dans lequel votre fournisseur d’électricité peut demander à Enedis de réduire la puissance de votre compteur : en cas de facture impayée.

Comment connaître la puissance de votre compteur électrique ?

Trouver l’indication de puissance de votre compteur électrique n’est en réalité pas très compliqué. Il est indiqué directement sur votre facture d’électricité dans la section généralement appelée « caractéristiques de votre tarif ».

Si vous ne disposez pas d’une facture à portée de main ou que vous allez emménager dans un nouveau logement, allez simplement vérifier la puissance directement sur votre compteur électrique :

  • Sur un compteur électronique ou un compteur Linky, appuyez sur le bouton de défilement ;
  • Sur un compteur électromécanique, regardez l’ampérage indiqué sur le boîtier. Vous pouvez alors déduire la puissance du compteur grâce au tableau d’équivalence ci-dessous :

Tableau d’équivalence : puissance du compteur (kVA) et
ampérage (A)
Puissance Ampérage
3 kVA 15 A
6 kVA 30 A
9 kVA 45 A
12 kVA 60 A

Comment calculer la puissance nécessaire ?

La puissance nécessaire pour votre compteur dépend de plusieurs éléments, comme :

  • La taille de votre logement ;
  • Le nombre et la puissance de votre appareils électriques ;
  • Le type de chauffage.

Chaque cas de figure est différent et doit être étudié dans sa spécificité. Toutefois, voici des chiffres moyens qui pourront vous aider à vous donner un ordre d’idée.

Type de logementSurfaceEquipementsPuissance
Studio ou appartementInférieure à 50 m²Pas de chauffage électrique 1 gros appareil électroménager3 kVa
Appartement ou maisonInférieure à 80 m²Chauffage électrique 2 gros appareils électroménagers6 kVa
Appartement ou maisonSupérieure à 80 m²Chauffage électrique et/ou climatisation 2 à 3 gros appareils électroménagers9 kVa
MaisonSupérieure à 100 m²Chauffage électrique et/ou climatisation 3 gros appareils électroménagers12 kVa
MaisonSupérieure à 100 m²Chauffage électrique et/ou climatisation avec au moins 1 appareil énergivore Plus de 3 gros appareils électroménagers15 à 36 kVa
Cet article vous a-t-il été utile ?