Compteur triphasé : fonctionnement, avantage et inconvénient

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Vous souhaitez changer votre compteur électrique et vous êtes intéressé par un compteur triphasé ? Ce dernier a la particularité de supporter une plus grande charge d’énergie que son cousin, le compteur monophasé. Comment un compteur triphasé fonctionne-t-il ? Pourquoi en installer un ? Existe-t-il des risques ? Lelynx.fr répond à vos questions.

Qu’est-ce qu’un compteur triphasé ?

Nous entendons parfois parler d’un compteur triphasé en opposition à un compteur monophasé. Et pour cause : le compteur monophasé est le plus répandu au sein des foyers français. Le compteur triphasé est davantage utilisé par de très gros consommateurs, tels que les professionnels.

Astuce Malynx !

Vous déménagez et votre compteur électrique vient tout juste d’être installé ? Pour le choix de votre fourniture d’énergie, ayant le réflexe Malynx : comparez les fournisseurs d’électricité pour choisir la meilleure offre adaptée à vos besoins.

Un compteur triphasé est un compteur électrique diffusant une plus grande puissance électrique par rapport au monophasé. Leur principale différence est donc la puissance distribuée au sein du logement ou du bâtiment. Le choix et l’installation du compteur électrique se fait en règle générale au moment de la construction du bâtiment ou du logement.

Ce compteur contient davantage de câbles électriques qu’un boîtier monophasé. En effet, un compteur triphasé possède trois phases, alors qu’un compteur monophasé n’en contient qu’une.

📋 Qu’est-ce qu’une phase ?
Ce terme désigne les canaux par lesquels passe le courant électrique, plus précisément l’alimentation alternative. Le courant alternatif est un influx électrique circulant dans un sens puis dans l’autre. Ce courant est généré par les centrales électriques, distribué par les lignes à haute tension puis envoyé vers les transformateurs électriques. C’est un courant qui est consommé en temps réel par les foyers.

Au total, un boîtier triphasé est composé de 4 fils, à savoir :

  • Un fil neutre ;
  • Trois phrases.

La puissance électrique est alors répartie de manière équitable entre les trois phases, alors que dans le cas d’un boîtier monophasé, le courant électrique circule à travers une seule phase.

Il est possible de lire qu’un compteur triphasé contient 5 câbles, et non 4. Le cinquième câble fait en réalité référence au fil de terre. Ce dernier équipe chaque logement et chaque bâtiment alimenté en électricité. Dans ce cas-là, il est possible de dire également qu’un compteur monophasé est composé de 3 câbles électriques : 1 fil neutre, 1 phase et le fil de terre.

Le fil de terre : késako ?
La terre n’est pas à proprement parler un câble électrique, comme une phase. Il s’agit plus précisément d’un fil de protection. C’est un pôle de sécurité qui permet de dévier le courant électrique qui s’échapperait d’un appareil. Le courant est alors dévié vers un conducteur métallique finissant par une tige enfouie dans le sol, autrement dit le fil de terre. En résumé le fil de terre est ce qui permet de ne pas s’électrocuter avec un sèche-cheveux lorsqu’il y a une perte de courant.

A quoi sert un compteur triphasé ?

Le compteur triphasé équipe généralement des logements ou bâtiments énergivores. Si la majorité des appartements et des maisons sont alimentés en électricité par le biais d’un boîtier monophasé, il est tout à fait possible de trouver un compteur triphasé chez un particulier.


Le compteur triphasé est intéressant pour un foyer possédant une grande consommation électrique, autrement dit les domiciles dotés d’appareils électriques très énergivores, comme :

  • Une pompe à eau ;
  • Un appareil à moteur asynchrone : certains appareils électroménagers fonctionnent avec ce type de moteurs, comme les robots ménagers, les lave-linge, etc. ;
  • Une machine fonctionnant avec une prise triphasée : quelques appareils ménagers nécessitent ce type de prise pour être alimentés correctement, comme un four ;
  • Une machine-outil, comme une ponceuse stationnaire utilisée par certains passionnés du bois.

Pourquoi choisir un compteur triphasé ?

Habituellement, un compteur triphasé est pertinent pour une habitation nécessitant une puissance électrique égale ou supérieure à 18 kVa (kilovoltampère). Pour une puissance électrique inférieure à 15 kVa, un compteur monophasé suffit.

Cela vaut également pour les entreprises. Celles utilisant des appareils très gourmands en énergie, comme les engins de fabrication, ont obligatoirement besoin d’un compteur triphasé, au risque de tout faire disjoncter régulièrement.

💡 Bon à savoir
Les appareils en monophasé, comme les chargeurs, les lampadaires ou une télévision fonctionnent parfaitement avec un compteur triphasé. À l’inverse, les appareils nécessitant une prise triphasée ne pourront pas être utilisés si le logement possède un compteur monophasé.

Existe-t-il des inconvénients pour un compteur triphasé ?

Le principal inconvénient d’un compteur triphasé est le risque de disjonction dû à un déséquilibre de la répartition électrique. Comme cela a été indiqué ci-dessus, le courant électrique est réparti au sein de trois phases. Cela signifie que si un logement est équipé d’un abonnement de 9 kVa, chaque câble supporte jusqu’à 3 kVa. Ainsi, si la majorité des appareils électriques sont reliés à une seule phase et que leur utilisation va au-delà de 6 kVa, le compteur disjonctera.

Les risques de disjonction sont plus élevés avec un compteur triphasé Linky. En effet, le compteur Linky a la particularité de désactiver le courant dès lors que l’abonnement est dépassé. Les anciens compteurs (compteur électromécanique, compteur électronique) n’ont pas cette particularité.

Ce risque existe peu avec un compteur monophasé puisque l’ensemble des appareillages sont desservis par une seule phase. Si vous possédez un compteur triphasé, il faudra prêter attention à la bonne répartition de votre équipement électrique.

Peut-on passer d’un compteur triphasé à un compteur monophasé ?

Le passage d’un boîtier triphasé à un monophasé est parfaitement possible, et inversement.

Si le compteur triphasé est recommandé pour une consommation électrique conséquente et/ou permettre le bon fonctionnement d’appareils spécifiques, il est possible de passer en triphasé pour n’importe quelle raison. Même si un consommateur a souscrit un contrat d’électricité à 6 ou 9 kVa, il peut demander l’installation d’un boîtier triphasé.

Cependant, pour le passage d’un compteur triphasé à monophasé, le choix doit être bien réfléchi. Si vous possédez des outils ou des appareillages nécessitant un branchement triphasé, un compteur monophasé n’est pas la solution adéquate.

Si vous possédez un compteur triphasé et que vous souhaitez diminuer votre facture d’électricité, rapportez-vous d’abord à votre contrat d’électricité. Si l’abonnement d’électricité que vous avez souscrit est au-dessus de vos besoins énergétiques, c’est l’abonnement que vous devez modifier et pas nécessairement votre compteur triphasé.

En effet, le passage d’un compteur triphasé à monophasé est une opération payante : elle coûte 160,50 € TTC.

Comment passer d’un compteur triphasé à un monophasé ?

Pour changer votre compteur électrique, vous devez en informer votre fournisseur d’électricité qui se chargera de communiquer votre demande à Enedis. Toutefois, si vous avez des questions et souhaitez être aiguillé dans ce projet, vous devez prendre contact directement avec le gestionnaire du réseau.

Vous serez par la suite contacté pour convenir d’un rendez-vous avec la société mandatée pour changer votre compteur.

Est-ce que cela a une incidence sur le compteur Linky ?

Oui ! Que votre compteur soit un compteur Linky, électrique ou électromécanique, il nécessitera une modification puisque le courant électrique ne sera plus réparti de la même manière.

De ce fait, si vous possédez un compteur Linky, celui-ci sera remplacé si vous souhaitez passer d’un triphasé à un monophasé.

Y a-t-il une différence de prix d’abonnement avec un compteur triphasé ?

Un compteur triphasé n’implique pas forcément un abonnement électrique élevé. Contrairement à un compteur monophasé qui supporte difficilement plus de 18 kVa, un compteur triphasé n’a pas de minimum de puissance. Il est possible de souscrire un abonnement de 6 kVa avec un compteur triphasé Linky ou autre.

Toutefois, les personnes souscrivant à des abonnements élevés sont généralement celles possédant un compteur triphasé. De ce fait, les détenteurs de ce type de boîtier électrique ont plus de chances de payer plus cher puisqu’ils possèdent une puissance électrique importante.

Rappel
Il n’existe pas d’abonnement triphasé ou de tarif triphasé spécifique. Le prix de votre facture d’électricité dépend de votre abonnement, du prix de l’électricité et de votre consommation électrique.