Filtre CPL Linky : est-il vraiment utile ?

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Le compteur Linky permet d’établir rapidement votre consommation d’énergie et d’en rendre compte à Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité en France. Cependant, beaucoup de personnes s’interrogent sur les potentielles répercussions nocives des ondes émises par ce compteur intelligent. Porté par les Français anti-Linky, le filtre CPL apparaîtrait comme une solution pour contrer ces effets négatifs. Lelynx.fr fait le point sur la situation.

Comprendre le CPL

Qu’est-ce que la technologie CPL exactement ?

CPL signifie « Courant Porteur de Ligne ». Cette technologie n’est pas toute neuve, elle date des années 1930 ! Grâce au CPL Linky, la connexion entre un appareil électrique émetteur et un appareil destinataire doté d’une puissance bien plus grande que le WiFi ou l’ADSL, se fait en un temps éclair.

Grâce à des ondes haute fréquence, un signal émerge et se superpose aux câbles électriques déjà mis en place et les traverse pour transférer des données. Le courant électrique traversant les câbles est donc réutilisé pour transmettre un large panel d’informations.

Dans le cas précis du compteur électrique Linky, le CPL envoie les données de consommation de votre équipement électrique directement au concentrateur d’Enedis car c’est le gestionnaire du réseau sur l’ensemble du territoire français. Le concentrateur est un récepteur, logé dans des postes de distribution Moyenne ou Basse Tension. C’est une sorte de relai entre le CPL et le réseau.

A quoi sert un filtre CPL ?

Protéger les personnes sensibles aux ondes : voici la fonctionnalité de ce filtre CPL. Il se trouve que certains ressentent des symptômes physiques à proximité d’un compteur et, si l’on ne peut désormais plus refuser la pose d’un compteur Linky, ces mêmes personnes peuvent éprouver le besoin d’atténuer l’émission d’ondes avec une aide extérieure comme un filtre.

Comment fonctionne un filtre CPL ?

La technologie CPL fonctionne sur une plage de fréquences spécifique : entre 35 et 95 kHz dans presque tous les cas ! C’est donc sur cette bande de fréquences en particulier qu’il convient de bloquer la transmission d’ondes.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, un filtre CPL est bel et bien une installation électrique « en dur » et doit être mise en service dans votre foyer.

Dans le cas où vous possédez un compteur triphasé, vous n’aurez pas besoin d’un seul mais bien de trois filtres CPL pour contrer les ondes.

On distingue les filtres CPL en série et les filtres CPL parallèles.

Astuce Malynx !

Si vous désirez poser un filtre CPL chez vous, n’hésitez pas à demander à un électricien professionnel de le faire ! Vous n’êtes pas autorisé, en tant que particulier à intervenir sur votre installation électrique. De plus, il saura quel genre de filtre est nécessaire et l’installera de façon sécuritaire et rapide.

Le filtre CPL série

Le filtre série bloque toutes les émissions provenant de l’extérieur en brouillant les signaux électriques. Mais, il ne bloque pas les ondes « courtes ». Cela signifie que vous pouvez continuer à utiliser votre WiFi ou votre Bluetooth à l’intérieur de votre foyer.

Il doit être mis en place par un professionnel, entre le compteur Linky et le tableau électrique principal. C’est une petite tablette qui mesure 15 centimètres de large.

Le filtre CPL parallèle

Le filtre CPL anti Linky parallèle, au contraire du filtre CPL en série, bloque le signal électrique à l’intérieur même d’une habitation. Mais, il permet toujours l’utilisation de votre WiFi ou de votre Bluetooth. Cela en fait un filtre moins puissant que le filtre CPL en série. Il se branche sur une prise électrique.

Quels sont les prix des filtres CPL ?

Un filtre CPL série va coûter entre 250 et 1200€ alors qu’un filtre CPL parallèle va coûter entre 60 et 300€.

Le filtre CPL Linky est-il réellement efficace ?

Les ondes émises par le compteur Linky présentent-elles un vrai danger ?

Aucune étude n’a, à ce jour, réellement prouvé que le compteur Linky représente un vrai danger ou que ses ondes électromagnétiques ont de véritables répercussions négatives sur la santé des particuliers.

Dans un rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), sorti en 2016, les ondes émises par le compteur Linky étaient comparées au reste de l’équipement électroménager. La conclusion : le compteur communiquant n’était pas plus dangereux que votre micro-ondes ou que votre box Internet !

La pose d’un filtre Linky est totalement légale dans votre logement et dans un lieu privé à plus large titre.

Est-ce que l’efficacité du filtre CPL a été prouvée ?

Les paramètres rentrant en ligne de compte pour prouver l’efficacité du filtre CPL sont si nombreux qu’il est bien difficile d’établir une conclusion commune. En effet, il faudrait prendre en compte pour chaque logement :

  • L’isolation ;
  • Le type d’installation électrique (monophasé, triphasé etc.) ;
  • La sensibilité aux ondes de chaque personne qui vit dans l’habitation ;
  • La façon dont le logement est aménagé.

Une affirmation sur le bon fonctionnement du filtre CPL n’est donc pas encore en vigueur.

Que penser du mouvement Stop Linky ?

C’est environ un an après l’installation des premiers compteurs, en 2016, que sont remontées les premières contestations concernant le compteur Linky. Enedis est remis en cause, notamment lors de rassemblements sous format associatif et lors de réunions d’information. Ses pratiques sont mêmes qualifiées « d’abusives » car les particuliers ne peuvent plus refuser l’arrivée du compteur Linky dans leur foyer.

La principale remise en question des différents groupes anti Linky repose sur la dangerosité des champs électromagnétiques et sur la collecte de données personnelles, dont l’ampleur est difficile à maîtriser.

Parce qu’il n’y a pas encore d’alignement scientifique concernant la portée des compteurs Enedis sur la santé, les différents groupes Stop Linky demandent l’arrêt du déploiement de celui-ci, au moins en attendant une véritable conclusion.

Quel filtre CPL choisir ?

Comparaison des différents filtres CPL selon les marques

Nom du filtreMarqueTension de fonctionnementNiveau d’atténuationPrix TTC
PROSTOP65Polier110 -270 V40 dBEnviron 280€
Strike – CPL 40ACEM-Bioprotect220/240Vac – 50/60Hz40 dBEntre 180 et 283,02€

Pour information, le filtre Legrand n’est plus commercialisé !

Comment l’installer ?

Si vous optez pour un filtre parallèle, il vous suffit de le brancher sur une prise électrique.

Si vous optez pour un filtre en série, il faut que vous fassiez appel à un électricien pour qu’il puisse l’installer correctement.

Peut-on fabriquer soi-même son filtre CPL ?

Il n’est absolument pas recommandé de fabriquer soi-même son filtre CPL anti Linky, même si certains sites amateurs et blogs le préconisent. Dans le cas où vous désirez vous procurer un filtre CPL, achetez-le ou demandez conseil à un professionnel.

Quels sont les avis sur le filtre CPL Linky ?

En naviguant sur Internet, on peut recueillir assez peu d’avis éclairants sur le sujet. Certains internautes estiment qu’ils sont indispensables à leur électrohypersensibilité. D’autres estiment que ce n’est pas nécessaire.

Le débat est surtout centré autour de la question financière des filtres, notamment sur le dialogue entre Philbert Mahé (cofondateur de la Plateforme opérationnelle anti-Linky de POAL) et Stéphane Lhomme (figure militante anti-Linky). Ce dernier dénonce l’implication de Philibert Mahé dans cette cause, rappelant que celui-ci a tout intérêt à dénoncer les pratiques d’Enedis puisqu’il est à la tête de CEM-Bioprotect.

A vous donc, d’investiguer et de vous faire votre propre avis !