Linky : démêlons le vrai du faux


Depuis de nombreux mois le nouveau boitier Linky défraie la chronique. Entre vraies interrogations et fake news, LeLynx.fr démêle le vrai du faux !

Je suis obligé d’installer le nouveau compteur Linky

Vrai : l’installation massive des compteurs électriques Linky résulte d’une obligation légale de modernisation des réseaux qui répond à des directives européennes. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) le rappelle : « vous n’avez pas le droit de vous opposer au changement du compteur d’énergie de votre logement. ». De plus, le compteur n’est pas la propriété du consommateur : il appartient aux collectivités locales.

Certaines communes s’opposent à l’installation de boîtier jaune, à l’instar de la commune de Varennes sur Seine. Elles ont été systématiquement rappelées à l’ordre par la Direction Générale des Collectivités Locales, en avril dernier. La DGCL a clairement énoncé que les collectivités territoriales ne peuvent pas s’opposer au déploiement de Linky.

Astuce Malynx !

Réalisez des économies en faisant appel à un comparateur d’électricité et ainsi souscrivez au contrat d’électricité le moins cher !

Ondes : Linky est dangereux pour la santé

C’est faux (et prouvé) : l’un des principaux reproches fait au compteur Linky repose sur les ondes qu’il émet. Ainsi, de nombreux organismes se sont penchés sur la question, tel l’Institut national de l’environnement industriel et des risques mais aussi l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et l’ANFR (l’agence nationale des fréquences). Les résultats concordent tous : il y a « une faible probabilité que l‘exposition aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants dans la configuration de déploiement actuelle engendre des effets sanitaires à court ou long terme. »

Attention : certaines rumeurs détournent le discours de l’OMS, l’Organisme mondial de la santé, qui classifie les radiofréquences comme « potentiellement cancérigènes pour l’homme », mais note que les compteurs produisent un champ électromagnétique inférieur aux valeurs réglementaires.

Le compteur Linky déclenche des incendies

Faux. Les cas d’incendie recensés régulièrement dans les médias ne sont pas causés par le compteur en lui même mais bien son installation. En effet, après étude, le boîtier ne présente aucun défaut pouvant provoquer un incendie. En cause : l’installation et la qualité du geste technique, notamment du « serrage mécanique » des câbles d’arrivée électrique.

Autre problème : l’état de l’installation électrique des foyers, trop souvent défectueuse ou non-conforme et leur incapacité à supporter un changement de puissance pour supporter une puissance supérieure.

Astuce Malynx !

Il est vivement conseillé de faire vérifier son installation par un électricien qualifié. Une intervention qui n’est pas sans frais, mais qui garantit la tranquillité sur la durée !

Sécurité des données : Linky traque mes habitudes de consommation

Vrai et faux (mais surtout faux) : Le compteur Linky mesure 3 grands types de données :

  • Les index de consommation
  • La courbe de charge
  • Les données relatives à la qualimétrie et à la sécurité du compteur

Et c’est tout ! Le compteur Linky ne peut pas connaître exactement la consommation de votre téléviseur ou de votre frigo, ni vos informations personnelles (nom, adresse, coordonnées bancaires…).

Enedis rappelle par ailleurs que le compteur Linky envoie les données une seule fois par jour, au milieu de la nuit. Les données fines (à la demi-heure par exemple) ne peuvent être relevées sans l’accord du consommateur. De plus, le client doit également donner son consentement pour qu’Enedis transmette ces données au fournisseur d’électricité.

La CNIL s’assure du respect de la loi auprès des différents acteurs : la transmission des données ne peut se faire sans l’autorisation de l’abonné, la mémoire de l’objet à également été réduite à un an et un bouton permet de couper la transmissions des données en cas de besoin. De plus, vos données ne peuvent pas être vendues.

Linky fait augmenter les factures et les abonnements

Faux – sauf cas exceptionnels. Le compteur Linky possède les mêmes caractéristiques de calcul que les anciens compteurs. Pour la majorité des Français, pas de surprise donc à prévoir sur la facture d’électricité. Les foyers touchés par la hausse de la facture sont les clients dont la consommation était sous-estimée avec l’ancien compteur. Ces foyers bénéficiaient ainsi d’une puissance supérieure à celle définie dans leur contrat. Désormais, le compteur Linky coupe le courant dès que la puissance souscrite est dépassée.

A noter : la pose du compteur n’est pas à la charge du consommateur en elle-même. Cependant, Enedis perçoit des intérêts en raison de l’avance des fonds employés pour déployer les compteurs. Ces mêmes intérêts sont prélevés auprès des consommateurs et représentent 36 % de la facture d’électricité.

Enedis va pouvoir couper l’électricité à distance

C’est vrai, mais pas en cas d’impayé. Les compteurs Linky sont munis d’un interrupteur actionnable à distance et permettent donc au gestionnaire de réseau de couper l’alimentation en électricité à distance. Les seuls cas autorisant cette manipulation sont les suivants :

  • A la demande de l’occupant
  • Lorsqu’un appartement est inoccupé et ne dispose plus d’un contrat de fourniture
  • Pour délester le réseau temporairement et de manière sélective

Changer de fournisseur d’énergie m’oblige à passer au compteur Linky

Faux : le déploiement du compteur communicant d’Enedis progresse sur l’ensemble du territoire français, quel que soit votre fournisseur.

Cet article vous a-t-il été utile ?