En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les zones tarifaires de gaz

Bénédicte de Lamartinie - mis à jour le

Le prix du kWh de gaz n’est pas le même partout en France. En effet, le réseau de distribution du gaz a été divisé par GRDF en 6 zones distinctes, pour lesquelles le prix du kWh de gaz diffère légèrement. Comment sont réparties ces zones, pourquoi existent-elles et quels sont leurs tarifs respectifs ? Explications.

Qu’est-ce qu’une zone tarifaire de gaz ?

En France, le prix du kWh (kilowattheure) n’est pas le même partout dans le pays. Ce prix varie en fonction d’un paramètre essentiel : la distance entre le centre de stockage de gaz le plus proche et le lieu de consommation. Ainsi, plus le lieu de consommation est éloigné du lieu de stockage, plus le prix du kWh est élevé, pour pouvoir tenir compte des frais d’acheminement supplémentaires.

Pour refléter cette différence dans les tarifs d’acheminement, GRDF, le gestionnaire de réseau du gaz, a défini 6 zones tarifaires en France. Engie comme la plupart des fournisseurs de gaz alternatifs s’appuient sur cette classification, en partant du principe que plus une zone est difficile d’accès, plus le prix du kWh y est important. Toutes les communes situées à une même distance du réseau de distribution appartiennent à la même zone. Les communes de la zone 1 correspondent aux plus proches, tandis que celles de la zone 6 sont les plus éloignées.

On compte un peu plus de 9 200 communes desservies par le gaz naturel en France.

La répartition des zones tarifaires

Les zones tarifaires sont établies selon leur niveau de difficulté d’accès pour GRDF. Les localités faciles d’accès sont classées en zone 1, tandis que les plus difficiles d’accès sont classées en zone 6, avec des échelons intermédiaires entre les deux.

Quelques exemples du classement de villes françaises :

ZonePrincipales villesNombre de villes dans la zone
1Lyon, Marseille, Lille, Nîmes, Rouen, Troyes2920
2Paris, Caen, Brest, Poitiers, Amiens, Toulon1990
3Nice, Perpignan, Chartres1561
4Gap, Paimpol, Bourseul993
5Aurillac, Pornic, Albertville623
6Maroilles, Villeroy, Beaumont1334

A noter : cette classification établie par GRDF est utilisée par le fournisseur historique du gaz, Engie, et la grande majorité des fournisseurs alternatifs. Pour autant, d’autres fournisseurs ont mis en place leurs propres zones tarifaires.

Comment connaître sa zone tarifaire de gaz ?

Pour savoir dans quelle zone tarifaire de gaz est situé votre logement, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Consulter l’une de vos factures de gaz. Votre zone tarifaire fait partie des informations renseignées sur ce document ;
  • Faire une recherche en ligne, en mentionnant simplement le code postal de votre commune.

Les tarifs du gaz selon les zones tarifaires

Les tarifs du gaz tiennent compte à la fois de la zone tarifaire du logement et de sa classe de consommation (Base, B0, B1 ou B2i). Globalement, on estime que la différence de tarif entre la zone 1 et la zone 6 est de 6%.

En exemple, les tarifs pratiqués par Engie pour son offre aux tarifs réglementés (au 1er août 2019) :

Plage de consommation

Consommation annuelle (kWh)Abonnement mensuel

Prix du kWh

Base0-999 kWh9€0,0791€
B01 00065 999 kWh9€0,0791€

B1 et B2i

Niveau 1B1 : 6 0001-29 999 kWh

B2i : 30 000-300 000 kWh

20,76€0,0555€
Niveau 20,0562€
Niveau 30,0569€
Niveau 40,0577€
Niveau 50,0584€
Niveau 60,0591€

La plupart des fournisseurs de gaz alternatifs proposent des prix du kWh plus compétitifs, mais tiennent aussi compte des zones tarifaires définie par GRDF pour établir leurs tarifs.

Ce qui ne change pas selon les zones tarifaires

Le prix du kWh varie en fonction des zones tarifaires dans les offres de gaz, mais :

  • Le montant de l’abonnement reste toujours le même quelle que soit la zone ;
  • Les foyers qui ont une consommation en gaz très faible, inférieure à 6 000 kWh/an, ne sont pas concernés par ces variations tarifaires. La zone géographique dans laquelle ils sont situés n’entre pas en jeu pour déterminer le tarif du kWh qui leur est appliqué.

Les autres zones tarifaires du gaz

Les 6 zones tarifaires du gaz établies par GRDF sont reprises par presque tous les fournisseurs de gaz. Toutefois, certains fournisseurs alternatifs comme eKwateur ou même Engie pour son offre de marché ont défini leurs propres zones tarifaires.

Ces fournisseurs d’énergie considèrent en effet que les 6 zones définies par GRDF ne sont pas assez nombreuses et assez représentatives des coûts d’acheminement. Ainsi, à l’intérieur d’une même zone, certaines villes sont bien plus éloignées que d’autres des lieux de stockage. Par conséquent, dans une même zone, certains consommateurs paient trop cher tandis que d’autres ne paient pas assez. Selon ces fournisseurs, une classification plus segmentée doit permettre des prix plus justes.

Cet article vous a-t-il été utile ?