En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Comment faire l’estimation de votre consommation de gaz ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 10% d'économies sur votre contrat de gaz*
Comparer
Comparer

La facture de gaz représente un poste de dépense important pour les particuliers. Pour mieux gérer ses dépenses, il est intéressant d’estimer sa consommation en gaz. Caractéristiques du logement, habitudes des occupants… Différents paramètres entrent en jeu pour l’évaluer. Explications.

Pourquoi estimer sa consommation en gaz ?

Connaître votre consommation moyenne à l’année est important. En effet, cette information peut vous permettre :

  • D’anticiper vos dépenses. Si vous connaissez votre consommation moyenne, vous pouvez prévoir approximativement le montant de vos dépenses énergétiques pour l’année à venir et prévoir un budget ;
  • De calculer les économies qu’il est possible de réaliser en changeant de fournisseur ;
  • De bien choisir vos futurs équipements, pour savoir ceux qui sont adaptés à votre consommation et la limiter au maximum ;
  • D’adopter les bons gestes au quotidien pour ne pas consommer inutilement.

Ainsi, estimer sa consommation de gaz est avantageux, à la fois pour réduire ses dépenses et faire le point sur ses installations.

Quels facteurs entrent en compte pour estimer la consommation de gaz ?

La consommation de gaz naturel dépend de plusieurs paramètres, qui varient selon les foyers. En effet, elle diffère d’une habitation à l’autre en fonction de :

  • La surface du logement en m² ;
  • L’âge du logement : généralement, les habitations les plus récentes ont été pensées pour perdre le moins d’énergie ;
  • Le nombre d’habitants au sein du logement ;
  • La qualité de l’isolation du logement (portes, fenêtres, murs, toit…) ;
  • La performance énergétique des appareils qui fonctionnent au gaz ;
  • Les habitudes de consommation : usage modéré ou intensif du chauffage, de l’eau chaude, allumage du chauffage même pendant votre absence, présence le soir et/ou la journée et le week-end… ;
  • L’entretien de la chaudière.

Le climat de la région dans laquelle vous vivez est aussi un facteur qui joue sur la consommation de gaz. Sans surprise, plus vous habitez dans une région ensoleillée, moins votre besoin en chauffage sera conséquent.

Astuce Malynx !

Pour savoir si la performance énergétique de votre logement est perfectible, vous pouvez réaliser un DPE, ou diagnostic de performance énergétique. Cela vous donnera des éléments pour optimiser vos installations et par conséquent votre consommation de gaz.

Estimer sa consommation en fonction de l’usage du gaz

La consommation de gaz dépend aussi de l’usage qui en est fait. Certains ménages utilisent le gaz à la fois pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire (cuisine, salle de bain…) et la cuisson, d’autres n’en font qu’un seul usage.

Pour vous aider à estimer votre consommation en gaz, vous pouvez vous appuyer sur les moyennes nationales de consommation :

  • Chauffage : comptez en moyenne 3300 kWh par an pour un studio de 30 m², 7700 kWh pour un appartement de 70 m², 12 100 kWh pour un appartement de 110 m² et 16 500 kWh pour une maison de 150 m² ;
  • Eau chaude sanitaire : comptez en moyenne 1430 kWh/an pour 1 personne, 2860 kWh pour 2 personnes, 4290 kWh pour 3 personnes, 5720 kWh pour 4 personnes et 7150 kWh pour 5 personnes ;
  • Cuisson : comptez en moyenne 200 kWh/an pour 1 personne, 400 kWh pour 2 personnes, 600 kWh pour 3 personnes, 800 kWh pour 4 personnes et 1000 kWh pour 5 personnes.

Attention, ces chiffres représentent des estimations moyennes. Ils sont susceptibles de varier à la hausse comme à la baisse en fonction des caractéristiques de votre logement et de vos habitudes de consommation.

Le calcul de la consommation de gaz

Votre compteur vous indique la quantité de gaz qui vous a été livrée, et l’exprime en m3. Toutefois, pour calculer votre consommation de gaz et vous la facturer, les fournisseurs de gaz utilisent le kWh comme valeur de référence. Pour passer du m3 au kWh, ils utilisent en coefficient de conversion défini par Grdf, le gestionnaire de réseau, et qui varie en fonction de la zone géographique, de l’altitude et de la composition du gaz.

Les classes de consommation de gaz

Sachez aussi qu’en fonction de votre consommation en gaz, vous êtes rattaché à une classe de consommation de gaz. Ainsi :

  • Le tarif Base concerne les personnes qui consomment moins de 1000 kWh/an, soit un usage du gaz limité à la cuisson ;
  • Le tarif B0 concerne les personnes qui consomment entre 1000 et 6000 kWh/an, soit un usage limité à la cuisson et l’eau chaude ;
  • Le tarif B1 concerne les personnes qui consomment entre 6000 et 30 000 kWh/an, soit un usage pour le chauffage et éventuellement l’eau chaude et/ou la cuisson ;
  • Le tarif B2i concerne les personnes qui consomment entre 30 000 et 300 000 kWh/an.

Ces classes de consommation influent sur le prix du kWh et le montant de l’abonnement.

Comment réduire sa consommation de gaz ?

Après avoir estimé sa consommation de gaz, il est possible d’adopter des gestes simples au quotidien pour la réduire.

Quelques conseils simples pour diminuer sa consommation de gaz :

  • Ne pas surchauffer ses pièces : 19°C dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambres ;
  • Bien entretenir sa chaudière, au moins tous les ans ;
  • Couvrir les casseroles lors de la cuisson d’aliments ;
  • Poser des mitigeurs sur les robinets ;
  • Privilégier les douches aux bains.
Astuce Malynx !

Le nouveau compteur Gazpar, installé progressivement par Grdf, va permettre aux particuliers de mieux suivre leur consommation ! Les données de consommation seront en effet plus facilement accessibles.

Cet article vous a-t-il été utile ?