En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Quelle est la consommation en gaz naturel de votre chauffe-eau ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • 104€ d'économies en moyenne sur votre contrat d'énergie*

L’eau chaude est le deuxième poste de consommation énergétique dans votre logement. La consommation de votre chauffe-eau au gaz dépend surtout de vos besoins mais aussi de vos habitudes. Il est donc important de bien choisir cet appareil afin de faire des économies d’énergie sur votre facture.

Combien consomme un chauffe-eau gaz ?

L’eau chaude sanitaire représente plus de 10% de votre consommation annuelle en énergie. Plus de la moitié des foyers français possèdent d’ailleurs une installation de chauffage pour l’eau. Vous pouvez donc installer un chauffe-eau fonctionnant au gaz naturel, appelé également ballon d’eau chaude.

Selon l’Ademe, le gaz naturel pour chauffer l’eau est utilisé davantage par les habitations collectives (immeubles…) dans un cas sur deux. Moins d’un tiers des maisons individuelles sont dotées de ce type d’installation (30,4%).

En moyenne, vous consommez annuellement environ 1 300 kilowattheures (kWh) de gaz naturel pour chauffer l’eau dans votre logement.

Comment faire baisser sa consommation de gaz ?

Dans tous les cas, afin de faire baisser la consommation de votre chauffe-eau au gaz naturel, des gestes au quotidien peuvent être adoptés pour changer vos habitudes. Dans ce sens, privilégiez davantage les douches aux bains afin de consommer moins d’eau. De même, il est recommandé de régler la température de votre chauffe-eau entre 55°C et 60°C afin d’éviter de le surchauffer et donc de consommer trop d’énergie.

Les différents types de chauffe-eaux gaz

Vous avez le choix entre 3 solutions pour chauffer votre eau au gaz naturel :

  • Le chauffe-eau en instantané : pour les petits consommateurs (capacité de moins de 50 litres), l’eau est alors chauffée à la demande ;
  • Le chauffe-eau en accumulation (ou chauffe-bain) : pour une plus grande consommation, l’eau chauffe beaucoup plus rapidement mais elle nécessite l’installation d’une évacuation (ventouse ou cheminée) vers l’extérieur de votre logement ;
  • La chaudière : pour une utilisation beaucoup plus forte puisqu’elle chauffe également de l’eau pour alimenter votre installation de chauffage au gaz, mais ce n’est pas un chauffe-eau à proprement dit.

Quel est le chauffe-eau gaz le moins énergivore ?

Tout d’abord, opter pour un chauffe-eau au gaz peut être une opération avantageuse puisque le prix du kWh du gaz naturel est plus bas que celui de l’électricité. D’autre part, l’installation la plus économe dépend fortement de votre utilisation mais aussi du nombre de personnes qui compose votre foyer. Cependant, le chauffe-eau gaz à condensation (de type chauffe-eau en accumulation) peut vous permettre de faire jusqu’à 25% d’économies sur votre facture d’énergie mais est plus cher à l’installation.

Astuce Malynx !

Peu importe le chauffe-eau gaz choisi, un entretien annuel est obligatoire afin d’assurer la sécurité mais aussi le bon fonctionnement de votre appareil !

Comment choisir votre chauffe-eau ?

Si vous pensez à installer un chauffe-eau gaz dans votre logement, vous devez prendre en compte certains critères afin de faire votre choix :

  • Adaptez la capacité de votre chauffe-eau (et donc le type) en fonction de vos habitudes d’utilisation d’eau chaude, ainsi que de la composition de votre foyer ;
  • Pensez à l’installation de votre chauffe-eau : il est conseillé d’éviter une tuyauterie rallongée, qui causerait des pertes d’énergie mais aussi en cas de chauffe-eau à accumulation, des travaux doivent être menés pour le système d’évacuation vers l’extérieur ;
  • Choisissez un équipement disposant de la mention « NF » afin d’assurer la qualité de votre chauffe-eau ;
  • Estimez le budget d’achat de votre chauffe-eau : son prix varie entre 500€ (instantané) et 1 500€ (accumulation).
Cet article vous a-t-il été utile ?