En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Chauffage au gaz : quelle consommation ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • 104€ d'économies en moyenne sur votre contrat d'énergie*

Pour de nombreux ménages alimentés au gaz, le chauffage est le premier poste de dépense énergétique, avec un impact fort sur la facture. Quelle est la consommation du chauffage au gaz et comment la réduire ? Toutes les explications pour réaliser des économies.

Combien consomme le chauffage au gaz ?

Le chauffage est le plus gros poste de dépense énergétique des ménages, devant l’eau chaude ou la cuisson. Dans un foyer, c’est le poste qui consomme le plus d’énergie et qui pèse le plus lourd sur la facture.

Pour le chauffage, on considère que la moyenne nationale de consommation est d’environ 16 500 kWh par an (Ademe, 2013). Pour chauffer une résidence principale, il faut compter environ 110 kWh par mètre carré et par an.

Ce chiffre ne cesse de baisser depuis les années 1970, du fait de l’amélioration des techniques de rénovation et d’isolation et de la meilleure qualité des équipements.

La consommation varie selon les foyers

Evidemment, la consommation de chauffage au gaz varie pour chaque foyer en fonction de différents paramètres, à commencer par la superficie, la situation et l’isolation du logement. Quelques estimations :

  • Un logement bien isolé ou situé dans une région aux températures douces consommera en moyenne 90 kWh par m² par an, soit moins que la moyenne nationale ;
  • Un logement mal isolé ou situé dans une région aux températures rigoureuses consommera en moyenne 150 kWh par m² par an, soit plus que la moyenne nationale.

Ce qui fait varier la consommation en gaz du chauffage

La consommation en gaz du chauffage varie d’un foyer à l’autre en fonction de plusieurs éléments :

  • La surface du logement : sans surprise, plus il sera grand et plus il y a aura de hauteur de plafond, plus la consommation sera importante ;
  • La qualité de l’isolation ;
  • L’ancienneté du logement : les constructions récentes présentent bien souvent de meilleures performances énergétiques ;
  • Les habitudes de consommation : la température à laquelle sont chauffées les pièces, le temps de chauffage (seulement le soir, également en journée, le week-end…).

En revanche, le nombre de personnes qui vivent dans le foyer n’a pas de réelle influence sur la consommation du chauffage. En effet, une pièce sera chauffée à la même température qu’elle accueille une ou plusieurs personnes.

Comment réduire sa consommation de chauffage gaz ?

Le chauffage au gaz représentant l’un des postes de dépense énergétique les plus élevés pour les particuliers, il est légitime de chercher à réduire sa consommation pour réaliser des économies sur sa facture. Pour y parvenir, il est facile d’adopter des gestes simples au quotidien qui peuvent faire la différence. Pensez par exemple à :

  • Baisser la température de chauffage d’un degré dans toutes les pièces. Selon l’Ademe, avec un degré de moins, il est possible de baisser la facture de 7% ;
  • Faire installer un thermostat central pour réguler la température de chaque pièce au cas par cas, en fonction des heures et de votre présence ou non dans le logement ;
  • Adapter la température de chauffage aux pièces : 19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres et 21°C dans la salle de bain ;
  • Faire entretenir sa chaudière gaz tous les ans, non seulement parce qu’il s’agit d’une obligation légale, mais également pour faire des économies, car une chaudière bien entretenue consomme moins ;
  • Veiller à ne pas recouvrir les radiateurs et à ce qu’ils ne soient pas en contact avec des meubles pour que la chaleur se répartisse dans la pièce.

Evidemment, pour consommer encore moins, l’idéal est de réaliser des travaux d’isolation de plus grande ampleur. Si vos fenêtres, murs ou votre toiture disposent d’une mauvaise isolation, envisager des travaux peut être bénéfique.

Astuce Malynx !

L’investissement immédiat est conséquent, mais les économies sur le long terme peuvent l’être également.

Cet article vous a-t-il été utile ?