En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les prix du gaz naturel restent stables au mois de mars 2019

Le mois de mars 2019 arrive avec un fait assez rare pour être souligné : aucune évolution des prix du gaz naturel n’est observée. Cependant, dès le mois prochain, les tarifs réglementés d’Engie seront revus à la baisse comme depuis le début de l’année.

Une fois n’est pas coutume, mars est un mois sans changement pour les prix du gaz. Comme dévoilé par le ministère de la Transition écologique en début d’année, les tarifs réglementés proposés par Engie ne sont pas revus à la hausse ou à la baisse dès ce vendredi.

Après des baisses consécutives en janvier (-1,9%) puis en février (-0,73%), les prix du gaz continueront par la suite de baisser en mai puis en juin. Le gouvernement a d’ores et déjà annoncé ces évolutions afin de « refléter les coûts d’approvisionnement en fonction des évolutions sur les marchés internationaux».

L’incertitude demeure pour cet été

L’incertitude demeure en revanche pour la suite. Les pouvoirs publics ont annoncé garder l’opportunité de demander à Engie « d’interrompre ses opérations dans le cas où les conditions de marché seraient défavorables ». La Commission de régulation de l’énergie (CRE) devrait proposer une évolution de ces tarifs dans les prochaines semaines pour le mois de juillet.

Les 4,2 millions de foyers français, clients d’Engie, vont ainsi pouvoir profiter de cette accalmie du début d’année 2019. Ils ne représentent d’ailleurs plus que 40% du marché du gaz, la majorité des Français ayant déjà été convaincus par un fournisseur alternatif aux tarifs de marché.