En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Gaz : les tarifs réglementés en hausse de 4,7% en octobre 2020

Après une hausse en août et en septembre, les tarifs réglementés du gaz continuent d’augmenter. Ils progressent de +4,7% en moyenne au mois d’octobre.

Une hausse de plus pour les prix du gaz. En effet, comme l’a annoncé la CRE (Commission de régulation de l’énergie), les tarifs réglementés du gaz, commercialisés par Engie, augmentent de +4,7% en moyenne à partir du 1er octobre 2020.

Dans le détail, la hausse tarifaire est de :

  • +1,2% pour le tarif de base, pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson ;
  • + 2,6% pour le tarif B0, pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • + 4,9 % pour le tarif B1, pour les clients qui utilisent le gaz pour le chauffage.

Pour rappel, ce changement de tarif concerne les personnes abonnées aux tarifs réglementés d’Engie et celles abonnées à une offre à prix indexé chez d’autres fournisseurs. En revanche, les personnes abonnées à une offre à prix fixe ne sont pas concernées.

Un lissage jusqu’en février 2021

Pour justifier la hausse des prix, la CRE évoque notamment « la forte demande, à l’approche de l’hiver, en Asie, aux Etats-Unis et en Europe ». La tendance devrait se poursuivre dans les mois à venir. Un mécanisme de lissage des prix a en effet été mis en place entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Tous les mois jusque-là, les consommateurs devront donc s’attendre à des hausses tarifaires.

Pour rappel, les tarifs réglementés du gaz connaissent leurs dernières années d’existence. Ils seront définitivement supprimés en 2023. A cette date, les ménages abonnés chez Engie devront se diriger soit vers une autre offre de marché du fournisseur historique, soit vers un autre fournisseur alternatif.

Fin des tarifs réglementés : qu’est-ce que ça change pour vous ?
Lire l'article