En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Gaz : vers une hausse de 6,5% des tarifs réglementés en juillet ?

Les tarifs réglementés du gaz pourraient augmenter dès le mois prochain. Si le gouvernement suit le rapport de la CRE, la hausse pourrait atteindre les 6,5%.

tarifs reglementes gaz

Les tarifs réglementés du gaz vont certainement augmenter considérablement le mois prochain. En effet, comme l’a indiqué le porte-parole de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) début juin, « il pourrait y avoir une augmentation de 6,5% du prix du gaz ». Une hausse qui sera effective si le gouvernement décide de suivre les recommandations de la CRE.

Cette potentielle augmentation s’explique par la hausse de certains coûts commerciaux, (d’approvisionnement, d’infrastructures…). En effet, les coûts d’approvisionnement devraient augmenter de 3%, ceux d’infrastructures de 2,5% et les coûts commerciaux de 2,6%, avec des répercussions sur la facture des consommateurs.

Quel avenir pour les tarifs réglementés ?

Les tarifs réglementés d’Engie, le fournisseur historique, devraient disparaître dans les années à venir. Pour rappel, en juillet 2017, le Conseil d’Etat les avait jugés contraires au droit européen. L’Etat envisage une suppression progressive à l’horizon de 2023.

Pour rappel, depuis 2007, les consommateurs ont le choix entre des offres aux tarifs réglementés, proposées par Engie, et des offres de marché. D’après la CRE, près de 60% des 11,5 millions de sites résidentiels et professionnels alimentés au gaz ont déjà quitté les tarifs réglementés pour souscrire chez des fournisseurs de gaz alternatifs.