En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Canicule : EDF limite la production des centrales nucléaires

La canicule n’est pas sans conséquence pour les centrales nucléaires. EDF a dû mettre certains réacteurs à l’arrêt ou en diminuer la puissance la semaine dernière.

centrale nucleaire

Les températures caniculaires qui frappent la France depuis quelques jours ont aussi des conséquences pour les centrales nucléaires. La semaine dernière, EDF a été contraint d’arrêter des réacteurs à Fessenheim (Haut-Rhin) et Saint-Alban 1 (Isère) et de réduire la puissance de ceux de Saint-Alban 2 et de Bugey 3 (Ain).

Des mesures qui se justifient par « des contraintes environnementales », rapportait dernièrement un porte-parole d’EDF au journal Le Monde. Les centrales situées en bord de fleuve utilisent l’eau de ces derniers pour refroidir certaines installations, avant de la rejeter dans le cours d’eau. L’eau ne doit alors pas dépasser une certaine température, pour ne pas dérégler l’équilibre environnemental du fleuve.

Pas de coupure d’électricité à prévoir

Même si certaines centrales nucléaires sont à l’arrêt ou fonctionnent à puissance réduite, il n’y a pas de coupure d’électricité ou de problème d’approvisionnement du réseau à craindre. La demande est en effet moins importante en cette période de l’année du fait de la baisse d’activité économique liée aux congés.

EDF peut par ailleurs compter sur ses autres centrales nucléaires pour assurer la production d’électricité ainsi que sur ses stocks hydrauliques.

Electricité : attention à la surchauffe pendant la canicule
Lire l'article