En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Pourquoi les prix de l’électricité devraient encore augmenter en 2020 ?

La semaine dernière, les fournisseurs alternatifs ont effectué leur commande d’électricité nucléaire auprès d’EDF pour l’année 2020. Cependant, le prix d’achat devrait être plus élevé que prévu, ce qui risque de se répercuter chez les consommateurs.

C’est une bien mauvaise nouvelle pour les consommateurs français. En effet, jeudi dernier, les fournisseurs alternatifs ont réalisé leur demande d’accès à l’électricité d’origine nucléaire auprès d’EDF. La loi impose d’ailleurs le plafond de l’Arenh à un prix fixe de 42€ le mégawattheure (MWh), contre environ 48€ le MWh sur le marché non régulé.

Cependant, la demande effectuée par les concurrents du fournisseur historique serait plus élevée que les limites des volumes prévus par la législation. Dans ce sens, les fournisseurs alternatifs vont devoir s’approvisionner sur le marché non régulé. Les prix de l’électricité risquent d’augmenter pour les Français, du fait d’un prix d’achat de l’énergie plus élevé.

Une hausse de 3% pour les tarifs réglementés ?

Autre conséquence indirecte, les tarifs réglementés de l’électricité proposés par EDF risquent eux aussi d’augmenter par la même occasion. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) va prendre en compte ces hausses de tarifs afin d’assurer une concurrence juste entre les différentes fournisseurs d’électricité.

Selon les estimations de l’association Cleee relayées par Les Echos, cette hausse des tarifs réglementés pourrait atteindre environ 3%. Nul doute que les différents acteurs attendent avec impatience les prochaines réformes de l’Arenh au niveau européen. En effet, ce phénomène pourrait se multiplier dans les années à venir, d’où une facture de plus en plus salée pour les consommateurs.