En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Celtic Interconnector : l’électricité va circuler entre l’Irlande et la France

La France et l’Irlande sont parvenues à un accord pour le projet de liaison électrique sous-marine entre les villes de La Martyre et Knockraha.

Celtic interconnector france irlande rte cre liaison électrique

Source : RTE

En début de semaine, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a affirmé avoir trouvé un accord avec son homologue irlandaise pour financer le vaste projet du Celtic Interconnector. Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom mystérieux ? Une connexion électrique entre les deux pays… sous l’eau !

L’électricité devrait passer entre La Martyre, dans le Finistère, et Knockraha, ville proche de Cork, en Irlande, à 600 kilomètres de nos côtes. Le Celtic Interconnector, ligne haute tension, pourrait voir le jour en 2026.

Un projet de RTE

La ligne sous-marine qui reliera le pays du Trèfle et la Bretagne sera développée par RTE (Réseau de transport d’électricité) et son équivalent irlandais, Eirgrid. Pour l’instant, les coûts sont partagés : 65% par l’Irlande, 35% par la France ; les deux pays attendent des subventions de l’Union européenne.

« La relative isolation du marché électrique irlandais et la sortie attendue du Royaume-Uni de l’Union européenne ont une importance particulière », analyse la CRE. Un argument mis en avant pour inciter l’UE à accorder un montant maximal, et ainsi soulager le consommateur français, qui risque de voir sa facture augmenter.