En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Electricité : un pic de consommation atteint le jeudi 27 juin à 12h40

Un pic de consommation d’électricité a été atteint jeudi 27 juin à 12h40, à 59 460 MW. Pour autant, les Français n’ont pas à craindre des coupures de courant.

canicule conso elec

A fortes chaleurs, forte consommation d’électricité. Comme l’a annoncé RTE, le gestionnaire de réseau haute tension, un pic de consommation estival a été atteint ce jeudi 27 juin à 12h40 à 59 460 MW (mégawatts). Le record n’est toutefois pas battu : le 22 juin 2017, la consommation était montée jusqu’à 59 500 MW.

Ce pic de consommation estivale n’est pas une surprise pour RTE. « Lors des périodes de canicule, la consommation augmente », explique le gestionnaire. Un phénomène qui s’explique par l’utilisation massive des ventilateurs et climatiseurs. Pour chaque degré au-dessus des normales de saison, on observe une hausse de consommation de 500 MW. Cela représente l’équivalent de la consommation en électricité de la ville de Bordeaux.

Pas de panne en vue

RTE, qui travaille en lien avec Météo France, a anticipé les fortes chaleurs de ces jours-ci et a pu ajuster l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité. Par conséquent, il ne devrait pas y avoir de coupure d’électricité. L’organisme précise même que la production d’électricité ayant été largement suffisante en France, environ 5 000 MW de capacités ont été exportés vers les pays voisins.

Durant cette période de forte consommation, RTE rappelle également qu’il est possible d’adopter des gestes simples pour agir sur l’environnement comme sur sa facture. Par exemple : éteindre les appareils en veille,  limiter l’envoi d’e-mails trop lourds, utiliser ses appareils en mode éco…