En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Grèves : risquez-vous des coupures d’électricité dans les prochains jours ?

Depuis le début de la grève la semaine dernière, de nombreuses coupures d’électricité volontaires ont été recensées dans plusieurs villes en France. Elles risquent d’ailleurs de s’intensifier dans les prochains jours.

Il est possible que votre logement soit plongé dans le noir pendant quelques heures dans les prochains jours. En effet, depuis le jeudi 5 décembre et le début de la grève interprofessionnelle, de nombreuses coupures d’électricité volontaires ont été observées dans différentes villes en France, notamment mardi et mercredi.

A Bordeaux par exemple, toute une zone commerciale n’était plus alimentée en énergie pendant près de 3 heures coupant toute activité commerciale pendant la durée de la coupure. A Perpignan, 5 000 foyers ont également été touchés dans la matinée. Ces actions sont revendiquées depuis par la Confédération générale du travail (CGT).

Quel risque de coupure si vous changez de fournisseur d’électricité ?
Lire l'article

Un phénomène croissant dans les prochains jours ?

Il s’agit d’un moyen de contestation contre la réforme des retraites, orchestré par des grévistes CGT, agents d’Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité dans l’Hexagone. Cependant l’entreprise a indiqué que « des enquêtes sont en cours, ce sont désormais les autorités qui ont le rôle d’identifier les personnes ayant entraîné des coupures volontaires ».

Pour autant, ces coupures d’électricité risquent de s’intensifier dans les prochains jours. Dans un communiqué de presse, la section mines énergie de la CGT a d’ores et déjà annoncé que « les agents grévistes n’hésiteront pas à mener d’autres actions. Ils en ont les moyens, car aujourd’hui ce sont eux qui ont la maîtrise du réseau sur l’ensemble du territoire ».