En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Coronavirus : le secteur de l’énergie s’organise pour assurer la continuité du courant

La bonne continuité de distribution de l’électricité et du gaz devrait être assurée malgré l’épidémie de coronavirus. Les entreprises du secteur de l’énergie s’organisent pour éviter les coupures.

Les entreprises du secteur de l’énergie sont en pleine organisation. En effet, dans le contexte de l’épidémie du coronavirus, elles doivent trouver le meilleur moyen pour continuer à assurer une bonne distribution de l’électricité et du gaz tout en faisant face à une réduction de leurs effectifs.

Sur ce sujet, la ministre de la Transition écologique s’est voulue rassurante vendredi dernier : « Tout le monde comprend qu’on a besoin de continuer à avoir de l’électricité, du gaz… Ce sont des opérateurs très professionnels qui sont à pied d’œuvre pour trouver les bonnes organisations, y compris si une partie du personnel devait être concernée par l’épidémie », a-t-elle déclaré aux journalistes.

Un plan pandémie pour EDF

La continuité devrait donc être assurée et les Français ne devraient pas subir de coupures de courant. Selon une information BFMTV, EDF a par exemple déclaré pouvoir faire face à 40% d’absentéisme durant 2-3 semaines et à 25% d’absentéisme durant 12 semaines. Le groupe sait gérer ce genre de situation car il avait mis en place un « plan pandémie » au début des années 2000, déjà actualisé lors des épidémies du H1N1 et du Sras.

Pas d’inquiétude non plus du côté de RTE. Le gestionnaire du réseau haute tension a en effet indiqué avoir un plan permettant « d’assurer la gestion du réseau et la sécurité d’alimentation en France à chaque seconde, tous les jours, même en cas de pandémie Covid-19 ».