En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Colocation et offre d’électricité : comment ça se passe ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • 104€ d'économies en moyenne sur votre contrat d'énergie*

En colocation, on partage de bons moments, mais également des factures. Côté énergie, comment gérer son contrat et ses factures d’électricité lorsque le logement est partagé entre plusieurs personnes ? Responsabilité, démarches, paiement, montant… Toutes les explications sur la question du contrat d’électricité dans une colocation.

Colocation : qui paie les factures d’électricité ?

En colocation, c’est le ou les signataires du contrat d’électricité qui doit régler la facture. Deux cas de figure2 peuvent se présenter :

  • Soit un seul colocataire a souscrit le contrat d’électricité auprès du fournisseur : c’est lui qui doit payer la facture. Libre à lui ensuite de s’organiser pour se faire rembourser par les autres colocataires ;
  • Soit les colocataires ont souscrit le contrat d’électricité tous ensemble. Chacun de leurs noms sont mentionnés sur ce document, ils sont donc cotitulaires du contrat et doivent donc régler la quote-part dont ils sont redevables.

La facture d’électricité n’est pas liée aux bails. Si plusieurs noms figurent sur le bail du logement, un seul des colocataires peut donc parfaitement prendre en charge la souscription du contrat d’électricité.

Un signataire ou des cotitulaires ?

Libre aux membres de la colocation de choisir la formule qui leur convient le mieux.

Avoir un seul signataire peut simplifier les démarches à la souscription et permettre d’avoir un unique référent. Mais mieux vaut tout de même avoir en tête que si un membre de la colocation souscrit le contrat, il est l’unique responsable du paiement. Il n’est pas protégé si les autres refusent de le rembourser.

En étant tous cotitulaires, les colocataires sont conjointement responsables du paiement, ce qui évite le problème de la responsabilité. Chacun étant nommé sur la facture, il est de plus possible pour tous d’avoir un justificatif de domicile à portée de main.

Astuce Malynx !

Quelle que soit la formule choisie, le mieux est de fixer les conditions de manière formelle, via un document signé par tous les colocataires. Une solution pour éviter d’éventuels problèmes et démarrer la colocation sur de bonnes bases !

Y a-t-il un nombre maximum de cotitulaires ?

Il n’ya pas de nombre limite de cotitulaires sur un contrat d’électricité. Chaque fournisseur d’électricité peut toutefois avoir sa propre politique, l’idéal est donc d’aborder directement la question avec le service client en cas de grande colocation.

La répartition du montant de la facture

Pour payer la facture, la répartition du montant dû peut être faite de 2 manières :

  • Soit chacun paie la même part, c’est-à-dire que le montant total est divisé par le nombre de colocataires ;
  • Soit chacun paie proportionnellement, selon une quote-part qui a été définie au préalable. C’est par exemple le cas si les chambres de la colocation ont des différences importantes de taille et que certaines consomment davantage en chauffage, ou si un colocataire possède des équipements particulièrement énergivores.

Quelles démarches effectuer ?

En colocation, les démarches sont aussi faciles que dans le cadre d’une location individuelle.

A l’entrée dans le logement

A l’entrée dans le logement, le colocataire signataire ou les colocataires doivent contacter le fournisseur d’électricité de leur choix. Comme pour n’importe quel contrat, la démarche ne prend que quelques minutes et est gratuite.

Si vous rejoignez une coloc déjà existante et que les colocataires sont tous signataires, il vous suffit d’appeler le fournisseur pour qu’il rajoute votre nom sur le contrat.

A la sortie du logement

A la sortie du logement, si tous les colocataires partent ensemble, il est nécessaire de résilier le contrat d’électricité. Si vous n’effectuez pas cette démarche, vous continuerez à payer les consommations des nouveaux occupants tant qu’ils n’auront pas souscrit un contrat à leur nom.

En cas de départ d’un seul colocataire, le contrat reste inchangé. Il est toutefois important de contacter le fournisseur pour lui signaler le changement et faire retirer le nom du colocataire sortant. Libre ensuite aux colocataires restants de voir comment ils s’organisent pour le paiement.

Cet article vous a-t-il été utile ?