En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Autoconsommation d’électricité : un arrêté facilite les projets collectifs

Un arrêté publié dimanche au Journal officiel vient faciliter les projets collectifs d’autoconsommation d’électricité afin d’accélérer leur développement en France.

energie solaire

Après 3 ans d’existence, la mesure fait peau neuve. En effet, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé lundi avoir simplifié les règles pour les projets d’autoconsommation d’électricité en collectivité. Un arrêté a donc été publié au Journal officiel sous l’impulsion d’Elisabeth Borne, la ministre.

Ainsi, le gouvernement a agrandi le périmètre géographique dans lequel les collectivités, bailleurs ou copropriétés peuvent se rassembler afin de mettre en place un projet. « Il est maintenant prévu que la distance entre deux sites de l’opération d’autoconsommation les plus éloignés peut atteindre jusqu’à deux kilomètres », précise le communiqué du ministère.

« Une vingtaine de projets en cours »

D’autre part, les opérations sont désormais limitées à une puissance de 3 mégawatts en métropole et 0,5 mégawatt en outre-mer essentiellement. L’objectif est donc ici de faciliter la mise en place de ces projets, « dans le cadre de son ambition de soutenir le développement des énergies renouvelables », ajoute le ministère.

Aujourd’hui, selon le communiqué, « une vingtaine de projets sont en cours » pour un total d’environ 200 participants. Pour rappel, l’autoconsommation collective permet à un groupe de personnes de produire et consommer leur propre électricité grâce à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques.