En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La précarité énergétique touche 7 millions de ménages en France

La précarité énergétique touche près de 7 millions de personnes en France, d’après une étude de l’ONPE. Il faudrait 3 milliards d’euros d’aides pour pallier ce problème.

precarite energetique

Près de 7 millions. C’est le nombre de ménages français considérés en situation de précarité énergétique, a indiqué vendredi 23 novembre l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE). Comme le rappelle l’organisme, cette situation touche les ménages modestes dès lors qu’ils doivent consacrer plus de 8% de leurs revenus aux dépenses d’énergie.

Le rapport précise tout de même que le phénomène a légèrement diminué depuis 2013, notamment grâce à la météo. Mais « si l’on corrige l’impact conjoncturel de la météo, ce faible recul du phénomène demeure, mais est encore plus modéré, principalement en raison de la baisse des consommations d’énergie dans les logements », ajoute l’ONPE.

3 milliards d’euros d’aides nécessaires par an

Pour aider l’ensemble des ménages en situation de précarité énergétique, l’ONPE estime que 3,1 milliards d’euros par an seraient nécessaires. Ce montant permettrait d’apporter aux foyers concernés un apport « pour que leur taux d’effort énergétique soit inférieur à 8% ». En moyenne, cela représenterait un budget de 710€ par logement et par an.

Selon un sondage du médiateur de l’énergie, 30% des Français ont restreint leur chauffage en 2017 pour éviter de payer des factures trop élevées et 15% ont déclaré avoir souffert du froid dans leur logement.

Le chèque énergie est l’un des dispositifs mis en place par le gouvernement pour aider les ménages en situation de précarité énergétique. En 2019, son montant sera augmenté de 50€ et il sera étendu à davantage de bénéficiaires.