En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Changement d’heure : permet-il vraiment de faire des économies d’énergie ?


Comme traditionnellement chaque année, dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, nous allons devoir changer d’heure. Alors que son existence est aujourd’hui remise en question, qu’en est-il aujourd’hui de la bonne vieille rengaine : « C’est pour faire des économies d’énergie ! » ?

« A 3h, il sera 2h »

Depuis 1975, il est demandé à chacun d’avancer ou de reculer sa montre deux fois par an. Cette année, le passage à l’heure d’hiver a lieu dans la nuit du 24 au 25 octobre. Ainsi, il faudra reculer le cadran d’une heure : à 3 heures du matin, il sera donc 2 heures. Vous allez gagner une heure de sommeil supplémentaire, bien méritée !

Le Saviez-Vous ? Le changement d’heure est une pratique réalisée dans pas moins de 76 pays dans le monde, notamment en Europe et aux Etats-Unis !

Fin du changement d’heure, info ou infox ?

Vous devez savoir que vous changez d’heure peut être pour la dernière fois ! Même si rien n’est encore déterminé, il devrait être supprimé en 2021 et les pays de l’Union européenne pourront ensuite choisir de rester soit à l’heure d’été, soit à l’heure d’hiver.

Les Français avaient d’ailleurs pu s’exprimer sur le sujet : plus de 80% voulaient mettre fin au changement d’heure et 59% souhaitaient rester sur l’heure d’été (sondage de la commission des Affaires européennes, en mars 2019).

Pourquoi le changement d’heure a-t-il été instauré ?

Le changement d’heure a été évoqué pour la première fois par l’inventeur américain Benjamin Franklin, il y a de ça plus de 200 ans. Cependant, il ne verra le jour qu’au début du XXème siècle, avec pour la première fois un passage à l’heure d’été dans la nuit du 14 au 15 juin 1916. L’objectif était alors de réduire la consommation de charbon.

Supprimé par la suite, le changement d’heure va faire son retour à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Le gouvernement de Jacques Chirac voulait trouver une solution pour réduire les importations d’hydrocarbures, très onéreuses mais nécessaires pour le bon fonctionnement des centrales nucléaires, produisant l’électricité en France.

Mais où en sommes-nous aujourd’hui ?

Aujourd’hui, cette mesure a toujours pour objectif de réaliser des économies d’énergie à l’échelle nationale, selon les pouvoirs publics. En effet, le changement d’heure permettrait de faire « correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel ».

Selon une étude menée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), le changement d’heure permettrait en effet d’économiser 440 gigawattheures (GWh) d’électricité chaque année, soit la consommation de 800 000 foyers français. Ce chiffre est néanmoins en baisse ces dernières années, grâce à un éclairage public de plus en plus performant et de moins en moins énergivore.

5 gestes malins pour faire des économies sur sa facture d’énergie
Lire l'article
Cet article vous a-t-il été utile ?