En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Quelle est votre consommation électrique sur les réseaux sociaux ?

Le Réseau de transport d’électricité propose une plateforme en ligne permettant de calculer la consommation en électricité issue de son activité sur les réseaux sociaux. Cet outil a pour objectif de sensibiliser les consommateurs sur leur empreinte énergétique.

innovation

Quelle est votre consommation d’énergie lorsque vous postez une photo sur Facebook ou Twitter ? Grâce à l’outil « Social Electricity », proposé par le Réseau de transport d’électricité (RTE), vous pouvez désormais y répondre. Cette plateforme en ligne permet aux utilisateurs de connaitre leur consommation en électricité liée à leurs réseaux sociaux.

Pour se faire, il suffit de se connecter à l’outil avec ses comptes Facebook ou Twitter afin qu’il effectue une estimation de la consommation depuis la naissance du compte. En fonction de toutes les interactions (amis, tweets, likes…), un score en wattheures (Wh) s’affiche afin de le comparer à d’autres profils.

Eduquer sur le besoin de réduire sa consommation en énergie

Les résultats permettent de prendre conscience de l’impact énergétique des réseaux sociaux. Par exemple, sur Facebook, 318 amis représentent 8Wh, soit « l’énergie nécessaire pour utiliser une brosse à dents électrique pendant 13 minutes et 15 secondes ». RTE précise d’ailleurs qu’un tweet, un post ou un like consomment en moyenne 0,025 Wh.

Cette plateforme s’ajoute à l’application mobile « eCO2mix » également proposée par RTE. Elle permet de comprendre sa consommation électrique et de « suivre en temps réel toutes les données régionales et nationales du système électrique ». Un moyen pour RTE d’éduquer les consommateurs sur la nécessité de réduire sa consommation en énergie.