En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Quand la consommation d’électricité baisse pendant la Coupe du Monde

La demi-finale de la Coupe du Monde entre la France et la Belgique a débouché sur un phénomène inattendu : une chute de la consommation d’électricité. Les Français s’étant rassemblés pour suivre la rencontre, le nombre d’appareils électriques utilisés était donc fortement en baisse.

conso tele

Et si le football permettait de faire des économies d’énergie ? Provisoirement, il faut croire que la réponse est « oui » selon une information révélée par RTE (Réseau de transport d’électricité). Ainsi, lors de la victoire de l’Equipe de France en demi-finale de la Coupe du Monde, la consommation d’électricité était significativement en baisse.

Cette chute a été estimée à 1 200 mégawatts, soit la consommation totale de la ville de Lyon en temps normal. RTE explique que ce phénomène est dû au regroupement des consommateurs français pour suivre la rencontre. « Il y a ainsi moins de télévisions allumées qu’un soir normal », précise l’entreprise.

Consommation accrue pendant la mi-temps

De même, alors que 21 millions de Français sont restés devant un écran pour regarder le match, l’utilisation normale des appareils électriques domestiques était également fortement en baisse. Il est ici question des lumières, fours, plaques de cuisson ou micro-ondes, dont les pics d’utilisation ont lieu durant cette période de la journée.

Bien évidemment, RTE a observé une remontée de la consommation d‘électricité pendant la mi-temps. Elle a été enregistrée à 500 mégawatts soit l’équivalent de l’utilisation de 500 000 fours à micro-ondes pour faire chauffer des pizzas. Ce phénomène ne devrait pas se réitérer dimanche pour la finale puisqu’elle a lieu à 17h. En attendant, un seul mot : Allez les Bleus !