En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Linky : EDF et Engie épinglés sur la collecte des informations personnelles

EDF et Engie ont des progrès à faire dans la manière dont ils collectent et gèrent les données du compteur Linky. La CNIL a donné 3 mois à ces fournisseurs pour se mettre en conformité.

Le compteur Linky n’en finit pas de faire parler de lui. Mardi 11 février, la CNIL (Commission informatique et libertés) a annoncé la mise en demeure de EDF et Engie, après avoir organisé des contrôles chez ces deux fournisseurs pour « s’assurer de la conformité de ces dispositifs au RGPD ».

La CNIL a ainsi constaté deux manquements chez EDF et chez Engie :

  • D’une part, le non-respect de certaines conditions de recueil du consentement des clients à propos de leurs données de consommation à l’heure et à la demi-heure ;
  • D’autre part, le non-respect de la durée de conservation de ces données. La CNIL note que les « durées de conservation sont parfois trop longues au regard des finalités pour lesquelles les données sont traitées ».
Linky : démêlons le vrai du faux
Lire l'article

3 mois pour être en conformité

Si la CNIL reconnaît qu’Engie et EDF « sont dans une trajectoire globale de mise en conformité », elle rappelle qu’il est « essentiel que les clients puissent garder la maîtrise de leur données ». L’organisme demande donc aux deux fournisseurs de se mettre en conformité sous 3 mois, sans quoi il enclenchera une procédure de sanction.

A noter que d’ordinaire, la CNIL ne rend pas toujours publiques ses mises en demeure. Elle a décidé de le faire dans le cas présent « compte tenu de la nature des manquements, du nombre de personnes concernées et des caractéristiques des traitements en cause ». Une manière de sensibiliser les consommateurs aux droits qui sont les leurs.

Pour rappel, d’ici 2021, le compteur Linky devrait être installé dans 35 millions de foyers.