En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Linky : Enedis devra installer un filtre chez des personnes électro-hypersensibles

A défaut de pouvoir s’opposer à la pose du compteur Linky, plusieurs personnes électro-sensibles ont obtenu qu’Enedis installe chez elles un filtre spécial. Le gestionnaire de réseau rappelle qu’il s’agit de cas rares.

linky

Linky continue à faire parler de lui. Mardi 23 avril, plus de 200 personnes ont été déboutées à Bordeaux : elles s’opposaient à l’installation du compteur communicant chez elles et n’ont pas obtenu gain de cause. En revanche, chez 13 des requérants, Enedis devra installer sous 2 mois un « dispositif de filtre » protégeant des champs électromagnétiques.

Le juge des référés a en effet considéré que les plaignants avaient des symptômes (notamment maux de tête et insomnies), certificats médicaux à l’appui, qui pouvaient être dus aux champs électromagnétiques. L’avocat des plaignants, Me Pierre Hurmic, a salué « une première brèche dans ce qui était jusqu’à présent la pensée dominante », à savoir que les champs électromagnétiques ne présentent pas de danger.

Des cas rares selon Enedis

D’après Enedis, il s’agit de cas « extrêmement rares pour lesquels nos équipes mettent en œuvre un accompagnement personnalisé et adapté à chaque situation particulière ». La société compte faire appel et rappelle que toutes les mesures réalisées « mettent en évidence des niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires ».

Pour rappel, depuis le début de son installation dans les foyers français, le compteur Linky fait l’objet de controverses. En mars dernier, à Toulouse, des personnes souffrant d’hypersensibilité avaient notamment obtenu le droit de ne pas être équipées d’un compteur Linky et de refuser son installation.