En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Electricité : revenir chez son précédent fournisseur

Bénédicte de Lamartinie - mis à jour le

Grâce à l’ouverture du marché de l’électricité, les consommateurs peuvent changer de fournisseur à tout moment, mais aussi revenir chez leur précédent fournisseur. Pour bénéficier de tarifs plus avantageux, d’options plus intéressantes ou d’un meilleur service, revenir chez son ancien fournisseur est autorisé sans aucune contrainte. Explications.

Peut-on revenir chez son précédent fournisseur d’électricité ?

Tout comme il est possible de changer de fournisseur d’électricité, il est possible de revenir chez son précédent fournisseur.

Depuis 2007, avec l’ouverture du marché à la concurrence, il existe plusieurs fournisseurs d’électricité sur le marché :

  • Le fournisseur historique, EDF, qui propose des tarifs réglementés ;
  • Les fournisseurs alternatifs, qui sont une vingtaine et proposent des tarifs de marché.

Cette libéralisation offre à chaque consommateur la liberté de choisir son fournisseur, d’en changer à tout moment, mais aussi de revenir au précédent fournisseur sans aucune contrainte. Grâce à ce principe de réversibilité, vous avez tout à fait le droit de souscrire un contrat chez un fournisseur dont vous avez déjà été client par le passé.

Le principe de réversibilité

Le principe de réversibilité est un droit accordé à tous les particuliers. Il concerne spécifiquement les consommateurs qui, après avoir quitté le fournisseur EDF pour un fournisseur alternatif, souhaitent retourner chez le premier. Ainsi, la loi permet de revenir aux tarifs réglementés à tout moment.

Le principe de réversibilité est garanti par la loi du 7 décembre 2010, dite NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité).

Le principe de réversibilité a été adopté parce qu’il favorise la compétitivité du marché de l’électricité. Grâce à lui, chaque fournisseur a tout intérêt à commercialiser les tarifs les plus avantageux, au risque de voir ses clients partir chez un autre fournisseur ou revenir aux tarifs réglementés d’EDF. Le dispositif rassure également les consommateurs, parfois frileux à l’idée de quitter EDF alors même qu’ils peuvent bénéficier de tarifs plus économiques ailleurs.

Qui est concerné par le principe de réversibilité ?

Le principe de réversibilité concerne les particuliers équipés d’un compteur dont la puissance est faible, c’est-à-dire comprise entre 3 et 15 kVa (kilovoltampères). La quasi-totalité des particuliers sont donc éligibles, car on trouve des compteurs de 3, 6, 9 ou 12 kVa dans la grande majorité des foyers.

Quiconque veut retourner aux tarifs d’EDF après avoir souscrit chez un autre fournisseur est en droit de la faire. En revanche, il est impossible de bénéficier une 2ème fois de l’option tarifaire EJP (Effacement Jour de Pointe). En effet, EDF la maintient pour ceux qui en bénéficient déjà, mais ne la propose plus aux nouveaux souscripteurs.

En revanche, tous les professionnels ne bénéficient pas du principe de réversibilité. Ce droit est uniquement accordé aux professionnels dont le compteur ne dépasse pas les 36 kVa.

Comment revenir au précédent fournisseur ?

Pour revenir chez son précédent fournisseur, la démarche est exactement la même que lorsque vous changez de fournisseur d’électricité. Il suffit de contacter le fournisseur chez lequel vous souhaitez retourner et l’informer de votre souhait de souscrire un nouveau contrat chez lui. Vous n’avez en aucun cas à vous justifier. Le fournisseur traite votre demande et la procédure s’enclenche automatiquement.

Comme pour un changement de fournisseur classique, vous devez renseigner certaines informations :

  • Vos coordonnées complètes ;
  • Le numéro de votre PDL (Point de Livraison) ;
  • Votre consommation d’électricité ;
  • Votre relevé de compteur à la date du changement ;
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB) si jamais vous optez pour un paiement par prélèvement.

Pourquoi revenir chez son précédent fournisseur ?

Dans certains cas de figure, revenir chez son précédent fournisseur peut vous permettre de faire des économies. Chaque fournisseur ayant sa propre politique de tarification du kWh, les prix sont susceptibles d’évoluer, à la hausse comme à la baisse. Il est donc possible que le fournisseur que vous avez quitté pour un fournisseur aux tarifs plus attractifs revoie ses prix à la baisse. Rien ne vous interdit de revenir chez ce fournisseur pour faire jouer la concurrence et profiter encore une fois de prix compétitifs.

Astuce Malynx !

Pour toujours bénéficier de la meilleure offre d’électricité, l’idéal est de comparer les offres d’énergie ! L’occasion d’accéder en toute facilité aux contrats les plus intéressants du marché et de réaliser des économies.

Cet article vous a-t-il été utile ?