En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Electricité : les offres de marché séduisent toujours plus de Français

Au deuxième semestre 2019, 354 000 clients ont choisi une offre d’électricité de marché. Les fournisseurs alternatifs sont désormais représentés chez 24% des ménages.

Les Français se détournent peu à peu des tarifs réglementés de l’électricité. Selon un rapport publié par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) le 26 septembre dernier, au deuxième trimestre 2019, 354 000 clients ont opté pour une offre d’électricité dite de marché, c’est-à-dire proposée par un fournisseur alternatif.

C’est légèrement moins qu’au premier trimestre, au cours duquel 444 000 clients avaient fait la même démarche. Mais depuis le début de l’année, la progression des offres de marché est notable : 798 000 clients se sont détournés des tarifs réglementés d’EDF, soit 17% de plus qu’à la même période en 2018. Désormais, les offres de marché sont représentées à hauteur de 24% chez les ménages.

La hausse de juin en cause ?

Comme l’expliquaient Les Echos, cette progression des offres de marché peut potentiellement s’expliquer par les dernières hausses des tarifs réglementés. En juin dernier, ceux-ci ont notamment augmenté de +5,9%, ce qui a pu inciter les Français à faire jouer la concurrence et à se tourner vers les fournisseurs alternatifs, qui affichent souvent des réductions sur le prix du kWh ou de l’abonnement.

Pour autant, EDF ne perd pas tous ses clients. En plus des tarifs bleus, le fournisseur historique propose aussi des offres de marché pour s’adapter à la concurrence. Ainsi, selon la CRE, sur les 8 228 000 sites résidentiels fournis en offre de marché, 422 000 sont abonnés à une offre d’EDF.