En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Electricité : 25,7% des Français étaient chez un fournisseur alternatif en 2019

Selon le dernier bilan de la Commission de régulation de l’énergie, les fournisseurs alternatifs représentaient un peu plus d’un tiers du marché de l’électricité en France au 31 décembre 2019.

De plus en plus de Français sont tombés sous le charme des fournisseurs d’électricité concurrents d’EDF. En effet, selon le dernier bilan dévoilé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) jeudi, les fournisseurs alternatifs représentaient 25,7% du marché de l’électricité en France au 31 décembre 2019.

Dans le détail, près de 8,5 millions de sites résidentiels sont désormais soumis aux offres de marché, proposées par les fournisseurs d’électricité alternatifs. L’engouement semble néanmoins limité puisqu’on observe une hausse de 3,7 points par rapport à l’année précédente (+4 points à 22% en 2018), soit un peu plus d’un million de clients supplémentaires.

29 fournisseurs d’électricité en France

Le changement de fournisseur d’électricité semble donc continuer mais à des niveaux encore marginaux. Pour autant, la facture annuelle au tarif réglementé continue d’augmenter en 2019. Par exemple, pour un client au tarif Base 6 kilovoltampères (kVA), elle s’élevait à 485€ à l’été 2019 contre 459€ en 2018 et 323€ 10 ans plus tôt.

Début 2020, la CRE recensait 29 fournisseurs d’électricité sur le territoire ainsi qu’environ 160 fournisseurs non nationaux, appelés entreprises locales de distribution (ELD). Selon la Commission, pour une comparaison des offres de marché au tarif Base à prix variable, 28 fournisseurs alternatifs proposent une offre moins chère que les tarifs réglementés d’EDF.