En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Electricité : il y a « trop d’acteurs » sur le marché selon la CRE

Le marché de l’électricité compte de plus en plus de fournisseurs. La Commission de régulation de l’énergie estime qu’il y a désormais « trop d’acteurs ».

electricite

Y a-t-il trop d’acteurs sur le marché de l’électricité en France ? C’est en tout cas ce qu’estime la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Dans une interview accordée au Monde le 26 octobre dernier, Jean-François Carenco, le président de cet organisme, l’exprime clairement : « il y a désormais trop d’acteurs ».

De fait, la concurrence s’est intensifiée ces derniers mois sur le marché de l’électricité : « le nombre de fournisseurs autorisés augmente sans arrêt », constate le président de la CRE. On ne recense actuellement pas moins de 27 fournisseurs. Parmi les derniers arrivés, le suédois Vattenfall (octobre 2018) ou encore l’enseigne de la grande distribution Leclerc (septembre 2018).

La fourniture d’électricité représente 35% de la facture

Si la concurrence est « féroce », la fourniture ne représente que 35% du montant des factures d’électricité. Le reste est constitué des taxes et des frais liés au transport. Ainsi, pour obtenir une baisse de prix de 10% pour le consommateur, la diminution réelle doit être de 30%. « Je ne vois pas comment on peut faire des offres autour de -20% et avoir des marges », ajoute Jean-François Carenco.

Les fournisseurs d’électricité alternatifs font perdre environ 100 000 clients par mois à EDF. Le fournisseur historique détenait pour autant toujours près de 80% de part de marché sur le segment des clients résidentiels à la fin du mois de juin 2018.