En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Energies renouvelables : la France sur le podium de l’attractivité

Le cabinet EY a publié un baromètre des énergies renouvelables qui classe la France 3e derrière la Chine et les Etats-Unis.

regulation tarifs electricite

Le 53e rapport Recai (Renewable country attractiveness index) a été publié par le cabinet EY. Le baromètre est flatteur pour la France, qui se classe 3e, devancée au classement par la Chine et les Etats-Unis. « L’évolution positive du classement de la France est portée par une hausse de l’attractivité sur le solaire photovoltaïque et l’éolien offshore », note EY.

En effet, la France gagne deux places, aux dépends de l’Inde et de l’Allemagne. Le rapport évoque un point très positif acquis récemment : le premier contrat de vente à long terme d’électricité entre Agregio, filiale d’EDF, et Metro France. Selon EY d’autres sociétés pourraient être tentées par ces nouveaux types de commercialisation.

Réussites en solaire et en éolien

En matière d’éolien offshore, le baromètre signale la réussite des projets français validés par la Commission européenne au début de l’année. Au total, quatre plans programmés au large de nos côtes apporteront 96MW. De plus, le développement du solaire bénéficiera d’un fort soutien financier de l’UE.

L’un des associés du cabinet, Alexis Gazzo, remarque que c’est la première fois que la France se trouve sur le podium. L’attractivité de l’Hexagone en matière d’énergies vertes « reflète ce que de nombreux investisseurs (…) signalent ». De quoi envisager une seconde place bientôt, alors que les Etats-Unis ont freiné leurs efforts…