En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Electricité : un record de consommation battu le 24 juillet !

Mercredi 24 juillet 2019, à 12h45, la France a atteint un pic de consommation d’électricité historique. La climatisation booste ce chiffre en pleine canicule.

surchauffe reseau electrique

59 715 mégawatts. C’est ce que les Français ont consommé mercredi dernier à 12h45 selon le bilan de RTE (Réseau de transport d’électricité). En pleine épisode caniculaire, avec des températures elles aussi historiques, le fameux record estival du 22 juin 2017 est tombé.

Déjà, le 27 juin 2019, RTE avait bien cru qu’un nouveau record serait annoncé, mais il était légèrement inférieur à celui de 2017. Désormais, on doit s’attendre à des nouveaux records, peut-être même dès ce jeudi 25 juillet, puisque le pic de canicule devrait être atteint avec plus de 40 degrés dans une large partie de la France.

La clim = la consommation de Bordeaux

En août, néanmoins, même si les températures resteront fortes, il est peu probable de voir ce record augmenter. En effet, selon une porte-parole de RTE, l’activité économique est fortement freinée, ce qui limite la consommation. Pas de pénurie d’énergie à prévoir, donc, puisque le parc nucléaire est pleinement disponible, avec le renfort des énergies renouvelables.

Ces records de consommation électrique sont surtout dus à l’utilisation massive des ventilateurs et des climatiseurs. La hausse atteint souvent 500 mégawatts d’un coup, soit l’équivalent de la consommation de Bordeaux. Et comble de ce cercle vicieux, ce recours excessif à la climatisation, qui rafraîchit les corps, réchauffe terriblement la planète.