En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Précarité énergétique : 3,4 millions de ménages touchés en France

Selon les dernières statistiques de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), 3,4 millions de ménages, soit 6,8 millions de Français, ont eu des difficultés pour payer leurs factures d’énergie et se chauffer en 2018.

budget chauffage

C’est un chiffre alarmant en plein milieu de l’hiver. Selon des statistiques publiées mardi par l’Observatoire de la précarité énergétique (ONPE), 6,8 millions de Français ont eu des difficultés pour payer leur facture d’énergie et se chauffer en 2018. 11,7% des ménages ont donc été touchés, un chiffre en hausse depuis plusieurs années.

Pour l’Observatoire, la précarité énergétique commence lorsque les ménages consacrent plus de 8% de leurs revenus aux factures énergétiques de leur logement. Cette évolution s’expliquerait notamment par « la hausse structurelle des prix de l’énergie […] combinée à une augmentation du taux de pauvreté », détaille le président de l’ONPE, Arnaud Leroy.

Accompagner les ménages vers la rénovation énergétique

La conséquence directe de cette tendance est une hausse des impayés de facture d’énergie, qui s’accompagne d’une augmentation des coupures de gaz et d’électricité. C’est la raison pour laquelle 15% des Français déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2018 pendant au moins 24 heures, selon le Médiateur de l’énergie.

Pour Arnaud Leroy, le seul moyen d’endiguer la précarité énergétique est la réalisation de travaux de rénovation énergétique. « Le programme des CEE (certificats d’économies d’énergie) peut y contribuer pour une part, mais une mission d’accompagnement des ménages doit être renforcée sur l’ensemble du territoire », ajoute-t-il.

Crédits : ONPE