En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Colocation : les bonnes pratiques à adopter pour vos contrats d’énergie


La colocation rencontre toujours un franc succès mais mais la donne peut vite tourner lorsque des problèmes économiques comme le contrat d’énergie surviennent. Voici quelques conseils pour faciliter les relations au sein de votre logement.

Economique et conviviale, la colocation séduit toujours autant de personnes surtout les jeunes et les étudiants. Mais pour qu’elle reste intéressante financièrement, vous devez connaître quelques éléments nécessaires pour ne pas que la facture d’énergie devienne une source de litiges.

Choisissez la gestion qui vous convient

En colocation, vous avez le choix entre deux solutions pour vos contrats d’électricité et/ou de gaz :

  • Soit un seul colocataire souscrit le contrat auprès d’un fournisseur d’énergie : il a donc la charge de payer les factures et de gérer le remboursement avec les autres colocataires ;
  • Soit tous les colocataires signent le contrat : tous les noms sont donc inscrits au contrat et ils doivent tous régler leur part de la facture.

Laquelle choisir ?

Il est donc libre à vous de choisir l’une de ces deux solutions en fonction de vos préférences et de votre gestion de budget. Cependant, avoir un seul signataire facilitera les démarches administratives mais exposera à des soucis si l’un de ses colocataires refuse de le rembourser, ce qui ne sera pas le cas si tous sont cotitulaires du contrat.

Astuce Malynx !

Si vous êtes tous inscrits en tant que cotitulaires du contrat de gaz et/ou électricité, vous pourrez bénéficier d’un justificatif de domicile à portée de main.

Profitez de démarches simplifiées

Quant aux démarches, elles sont aussi simples que lors d’une location traditionnelle. Lors de la souscription, vous n’avez qu’à comparer et contacter le fournisseur d’électricité et/ou de gaz de votre choix, puis de lui indiquer le mode de gestion qui vous convient.

Si vous rejoignez une colocation, vous pouvez contacter le fournisseur d’énergie pour rajouter votre identité sur le contrat déjà existant.

Enfin, si vous quittez tous le logement en même temps, vous devrez résilier votre contrat de gaz et/ou d’électricité afin de ne plus payer vos mensualités. En revanche, si un seul d’entre vous part, le contrat demeure mais vous devrez tout de même prévenir le fournisseur d’énergie afin de supprimer le nom du colocataire (s’il était mentionné dans le contrat).

comparer energie maison

Economisez sur votre facture d’énergie au quotidien

Au-delà du contrat, vous devez garder en tête que de simples gestes au quotidien vous permettront d’éviter une hausse de la facture pour tous les colocataires. Pensez notamment à :

  • Privilégier les douches aux bains ;
  • Bien éteindre les lumières lorsque vous quittez une pièce ;
  • Régler la température des pièces et ne pas surchauffer ;
  • Privilégier les modes « éco » des appareils électroménagers.
Cet article vous a-t-il été utile ?