265M€ récupérés dans la lutte contre la fraude à l’assurance en 2015

 

D’après un rapport de l’Alfa, la lutte contre la fraude à l’assurance continue de porter ses fruits, avec 265M€ récupérés en 2015 par les assureurs.

Fraude à l'assurance

Révélé en exclusivité par l’Argus de l’assurance, le rapport de l’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa), portant sur 78,22% du marché IARD français, estime que la fraude à l’assurance a représenté un coût total de 2,5Md€ en dommages sur l’année 2015, soit environ 5% des primes IARD collectées chaque année.

L’Alfa précise également qu’en termes d’enjeux financiers, la fraude à l’assurance représentait la même année près de 265M€ de prestations non versées par les assureurs. Cette somme était de 219M€ en 2014 et de 47M€ en 2003.

46 255 cas de fraude à l’assurance en 2015

Parmi les tentatives de fraude des assurés malhonnêtes, de nombreuses situations ont été identifiées : fausses déclarations à la souscription, récupération de franchises, sinistres fictifs… En 2015, les assureurs dommages ont ainsi relevé 46 255 cas de fraude, en hausse de 8% par rapport à l’année précédente et 4 fois supérieur au chiffre de 2003.

Le rapport de l’Alfa implique également des prestataires d’assurance dans les dossiers de fraude : « Les entreprises d’assurance sont de plus en plus victimes de fraudes qui ne sont pas forcément le fait de leurs assurés, mais de tiers (prestataires) qui ont une existence réelle ou non aussi bien en santé (opticiens) qu’en dommages (réparateurs automobile, dépannage) », explique Frédéric Nguyen Kim, directeur de l’Alfa.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres