Insurtech : les start-ups françaises se multiplient

Un tour d’horizon des principales insurtech, ces start-ups spécialisées dans les services d’assurance, met en lumière un marché foisonnant en France ainsi qu’une hausse de créations depuis 2015.

insurtech

A travers un panorama rassemblant pas moins de 47 insurtech, la société de conseil Klein Blue Partners revient sur ces start-ups qui montent en puissance. Sur ces 47 start-ups, pas moins de 24 ont en effet été créées en 2015 ou 2016.

Parmi celles-ci, se trouvent l’assurance auto à la journée (Pay When You Drive) Wilov, l’assurance collaborative Otherwise, la plateforme d’accompagnement d’assurance Sozen ou encore l’assurance santé Alan, seule compagnie d’assurance du lot.

insurtech

Les insurtech : pour quoi faire ?

Economie collaborative, objets connectés, Big Data… toutes les insurtech sont différentes et proposent des services divers et variés en se basant sur des nouvelles formes de financement ou technologies de collecte de données.

Si elles se multiplient, c’est pour répondre aux besoins croissants des assurés en matière de personnalisation des offres, de gestion de sinistres, d’automatisation de l’indemnisation ou encore d’anticiper des besoins à venir. Une diversité des offres qui profite au consommateur, au prix d’une collecte de leurs données (conduite, état de santé…) de plus en plus présente.

Un prix qui peut valoir le coup pour les assurés souhaitant bénéficier de tarifs plus avantageux, d’un service client plus abouti ou encore de la souscription accélérée d’un contrat d’assurance en ligne.